AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 - Elion Sarenemwë - [Perso Principal]

Aller en bas 
AuteurMessage
~Syr~
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 28
Localisation : Ajaccio
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: - Elion Sarenemwë - [Perso Principal]   Jeu 13 Sep - 1:53

BG VALIDE

╔═════════════════╗
Elion Sarenemwë
╚═════════════════╝




Nom : Sarenemwë
Prénom : Elion
Surnom : Eli ou Nem
Poids : 65Kilos
Taille : 1m78
Sexe : Homme
Age : 34 mais n'en a que 24 en apparence.
Date de naissance : La deuxième semaine de Mirtul en 1338 CV
Lieu de naissance: Dans une ferme sur les terres de Nacre.

Description : C'est un homme de grande taille, une musculature bien développée, une peau sans défaut, et en bonne forme physique, cet homme ne serait pas plus différent qu'un paysan travaillant dans les champs, s'il n'avait pas toujours une arme sur lui.
Quand il pose les yeux sur vous, une drôle d'impression vous envahit, une sorte de confiance a tendance à s'installer, ses yeux sont légèrement argentée, ce qui leur donne un aspect iréel selon l'angle de vue. D'un regard profond, mais sans pour autant être aggressif.
Il inspire le calme et la paix, meme si son apparence peut provoquer la crainte et la peur du au fait qu'il sois demi-elfe.
Cependant, il porte toujours son épée sur lui, Homme de paix et de parole il sait que parfois, la bataille reste une chose qui peut se réveler inévitable, et pour cela, il s'y prépare au mieux, et dans ce cas là ce n'est pas son allure d'ange mais plutot son allure de combattant qu'il vaut mieux se préparer à affronter...

Signes particuliers : Un air argenté dans ses yeux, un souvenir d'un parent Elfe de lune, a souvent le tic de passer sa main dans ses cheveux noir jais depuis sa naissance, ce qui a rendu a force cette coiffure la (voir aperçu).
Traits de caractère marqués : Elion est quelqu'un de méthodique, même s'il est parfois maladroit d'esprit il ne laisserai jamais une femme dans l'inconfort, toujours pret a prendre la défense du plus faible, il est souvent d'humeur chaleureuse et n'hésite pas le montrer.
Il appartient a l'ordre de Lurue, faisant parti d'un cycle plutot chaotique il n'en est pas moins bon, refusant presque toutes les lois qu'on lui impose il aime rester libre.


Race : Demi-elfe
Métier : Prêtre de Lurue
Lieu de vie actuel : Nomade
Classe Social : Rang moyen
Classe du pj : Prêtre.
Divinité : Lurue, le bien, la guérison, la faune et le chaos sont les domaines de cette divinité.
L'arme de prédilection utilisée : Un arc la plupart du temps, mais il porte toujours une épée a sa ceinture.

Portrait du personnage pour ceux qui le désirent :
>> Elion Sarenemwë <<


Dernière édition par le Jeu 29 Nov - 23:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://khdream.fr-bb.com/index.htm
~Syr~
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 28
Localisation : Ajaccio
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: - Elion Sarenemwë - [Perso Principal]   Jeu 13 Sep - 2:01

Background I ~ La naissance

Revenons donc quelques années en arrière.
Elvalia est née il y a bien longtemps, sur les terres elfiques entourant la tour de Nacre. Elle grandit donc avec une bonne éducation, et reçut par la même occasion une instruction rigoureuse de l'art du combat elfique, très douée, elle apprit vite et surprit quelque peu ces elfes, qui croyait les humains comme des larves inutiles et faible.
Elle perdit son Maître d'arme dans une altercation avec un groupe de bandit hétérogène et s'en sortie avec plusieurs blessures graves. Après avoir survécue avec les moyens du bord dans la fôret, elle parvint enfin à une route, c'est non sans surprise qu'elle vit un prêtre de Lurue, sur le point de se faire dévorer par un loup. Elle parvint à mettre l'animal en fuite, rétissante à tuer une telle bête. Sur le chemin du retour, elle apprit beaucoup du culte de Lurue et venait de trouver un dieu en qui croire...
Elle aida donc le clergé de Lurue du coin à prospérer comme elle put, ayant prouvée sa dévotion pour Lurue et sa maitrise du combat, elle allait devenir gardienne du bosquet de celui ci. Ce qu'elle n'apprit qu'après etait que ce bosquet abritais, en son sein, bien que difficiles d'accès, deux vieilles reliques d'anciens grands pretres de Lurue et Mailikki... Acceptant donc ce poste avec humilitée et honneur, elle l'assura vaillemment pendant plusieurs années, la région étant assez calme. Ignorant le contenu de ce qu'elle protégeait, pensant agir plus pour protéger un lieux sacré et un prêtre, alors que sa mission etait plus d'ordre matériel...

Erentil, Elfe de son état, serviteur de Lurue, vivait la plupart du temps seul, n'ayant pour seul but, la survie et l'expansion du culte de son dieux, souverrain ultime de son bras armé. Il n'était descendu que peu de fois dans les terres de nacre, chaque fois, bien sûr des missions d'ordre de défense et autre du culte, voire de haut représentants de Lurue sur ce plan, effectuant ce qu'il avait à faire avec honneur, rapiditée et humilitée comme tout elfe se doit de faire. Il n'avait pas d'ambitions propre, de part sa race, et meme lui, ne désirait que servir, et cela suffisait à le combler entièrement. Mais, un jour, il fut forcé de reprendre le chemin des terres de nacre, en effet, un vieux temple, sur des terres sacrées de son dieux était assiégé par une horde de gobelins et autres gobelinoides en nombres suffisant pour vaincre une petite milice. Il semblerait qu'ils aient été attiré là par quelque reliques, qu'ils convoitaient, encore une fois pour un culte chamanique, ou de cet ordre là, Erentil n'avait pas besoin d'en savoir plus sur cette partie de la mission. Arrivant sur place, il rallia le temple, qui semblait avoir été quelque peu fortifié à ses alentours, du mieux qu'il put, combattant sans relache. Il reussi à trouver un prêtre des servants, et la gardienne du temple en vie, cependant plusieurs étaient déjà tombés au combat. Après discussion et débat, pendant que l'ennemi se préparait et continuait son "siège", il apparut qu'en réalitée ces etres obeissaient à une succube, assez drôle situation, qui fut malgrès tout résolue en 4 jours de lutte acharnée de la part des défenseurs et des attaquants, mais il est vrai qu'avoir un elfe dans son camp avait renversé la vapeur et permit de repousser les assaillants. Elvalia et Erentil avaient beaucoups combattus ensemble, ne cédant aucun centimetre carré de terrain. Malgrès les relations d'ordre de survie et leur but commun, il arriva quelque chose qui était tout de meme déconseillé... Les deux serviteurs de Lurue éprouvèrent une attirance réciproque. C'est ainsi que cette combattante en vint à etre enceinte d'Elion, mais apprenant que la défense de ce lieux etait surtout d'ordre matérielle, elle fut déroutée et troublée, abandonnant son poste, et d'ailleurs tout poste au service de Lurue, elle se retira dans une petite ferme de sa propriétée, et là elle accoucha du petit Elion. Erentil, etait obligé de repartir dans sa ville natal, ne pouvant rester sur les terre nacre trop longtemps, il repartit donc après la naissance de son fils, malgrès tout heureux d'avoir donné naissance à un si bel enfant, il prévut donc qu'un ancien ami à lui, lui aussi d'origine elfe, devenu l'ami d'Elvalia , viendrait lui aussi s'occuper du gosse, et le former à se défendre, et à apprendre au moins le minimum sur ses racines et ses langues natales.


Dernière édition par le Jeu 29 Nov - 23:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://khdream.fr-bb.com/index.htm
~Syr~
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 28
Localisation : Ajaccio
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: - Elion Sarenemwë - [Perso Principal]   Jeu 13 Sep - 2:04

Background II ~ Le temps qui s'écoule

Née il y a de ça, 34 ans, de l'union de sa mère, Elvalia demi-elfe et de père inconnu de lui mais cependant soupçonné... Elion a grandit, dans une petite ferme isolée, aux alentours de la Tour de Nacre. Sa mère ayant prit soin de lui, avec un amour d'une infini grandeur, et le protégeant de tout, ses seules difficultés furent de pouvoir sortir de chez lui malgré la surprotection de sa mère, et ses travaux à la maison, les cultures et les petits champs leur permettant une vie plus ou moins paisible.

Passé l'âge de 6 ans, il commença à montrer une affection particulièrement grande pour sa mère, et pour la vie , il était d'un calme tel, que sa mère failli l'emmener voir des savants, mages et autres pour être sure qu'il n'était pas malade, mais, se rappela alors que c'était son fils, et qu'il ne serai jamais tout à fait comme les autres, elle prenait donc soin de lui, et lui d'elle, vu qu'il était trop petit pour l'aider, il s'occupait de nettoyer la maison d'arrache pied, pour faire plaisir à sa mère et lui faciliter la vie.

Au fil du temps, ses yeux bleu, vinrent à devenir gris, puis argenté, c'est au fil du temps que ses yeux devenait méconnaissable a l'habitude, complètement gris tout comme ceux d'un loup, probablement dû a son sang elfe de lune.

A ce moment là, sa mère le contraignant de plus en plus à s'enfermer à la maison, de peur qu'on ne remarque qu'il n'était pas humain, elle utilisa tous les prétextes possibles. Lui, d'un amour et d'une bonté infinie pour sa mère, acceptait et essayait de lui arranger la vie toujours plus.

Sa mère fit venir un homme à la maison, un homme de paix, mais un homme d'arme tout de même, tout comme son père, en effet, cet homme était d'une grande bonté et semblait bien la connaître...

Il apprit donc à Elion les bases et même plus, du combat, de l'art de la parole, et du culte de Lurue et insista sur le fait que la paix était toujours préférable à la guerre, sauf en de rares cas.
Elion, apprenait avec envie, et petit à petit, il se forgea son propre caractère grâce à cette seconde présence dans sa vie, il comprit alors qu'il devait s'accepter, et empêcher les autres de le malmener si cela arriver, sans pour autant en venir à la force.

D'une sagesse toute relative, de par son âge, il vécut très mal la période de la mort de sa mère vers ses 26 ans. L'ami de sa mère le laissa le matin même de sa mort, en lui disant seulement : " Que la paix et l'amour guide tes pas, fils d'Erentil". Elion n'y fit que peu attention, et pensa à sa mère, lui construisit un véritable tombeau de par ses mains et sa sueur, un tombeau en marbre blanc, d'une beauté qu'il n'arrivait pas à apprécier de par la raison de sa construction.

Sa mère repose là depuis, il resta dans cette maison familiale encore deux ans, puis partit las de cet endroit, et seul au monde...

Il se mit donc en route, vers l'est, en quête d'une vie, et surtout d'un objectif, ou d'une raison, pour pouvoir vivre. Arrivé dans le premier village de sa vie, il fut heureux de voir des habitations rassemblées ainsi, et des gens vivants plus ou moins ensembles. Une fois arrivé à l'entrée du village, un homme le dévisagea, le regarda en souriant, mais, quand il aperçut les deux yeux argentés, il parti en courant, criant à la magie noire et aux démons.

Il resta ainsi bouche bée, et tentant de rentrer dans le village, deux hommes ayant enfilés bien vite leurs semblants d'armures arrivèrent devant lui, fourches en avant pour l'empêcher d'entrer.

Il comprit alors pourquoi sa mère voulait le cacher, et repartit sans trop faire d'histoire.
Petit à petit, vivant seul à proximité de villes et de villages, il songeait à sa nature, et ne savait s'il devait prendre cela comme une malédiction ou une bénédiction.
Après maintes et maintes réflexions, il en vint à l'idée qu'il ne pouvait rien y changer, et qu'il faudrait que ce soit les autres qui acceptent ce fait, il était à demi-elfe et le resterai. Il se dirigea donc, après plusieurs années vers les côtes d'opaline ou il y arriva a ses 29 ans il vécu ainsi aux alentours des fôrets durant 5 ans, avant de decidé a retourner dans la ville d'aldebaran, ou il débarqua pour la première fois il y a de cela 5 ans. .


Dernière édition par le Jeu 29 Nov - 23:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://khdream.fr-bb.com/index.htm
~Syr~
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 28
Localisation : Ajaccio
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: - Elion Sarenemwë - [Perso Principal]   Mar 9 Oct - 12:30

Background III - Un fragment

Il a développé une attitude plutôt chaleureuse et vivante pour compenser sa faiblesse physique. Il n’hésite pas à dire bonjour aux gens qu’il croise et n’a pas trop de difficulté à se faire des amis. C’est un explorateur qui aime se promener de villes en villes pour rencontrer de nouvelles personnes et découvrir le monde. Il n’a cependant pas toujours le temps et la concentration nécéssaire pour s’attacher à un endroit où à quelqu’un, préférant plutôt continuer son chemin pour vivre de nouvelles expériences.

Il est plutôt sociable en général mais conserve quand même un grand attachement envers la forêt, son milieu naturel, où il préfère être seul. Entre ses haltes en société, cette homme aime prendre le temps de contempler la nature et de se reposer du bruit de la civilisation. C’est dans ces moments que son côté artistique ressort le plus, lui qui adore l’écriture et le dessin et qui aurait aimé devenir artiste. Il couche alors sur papier le récit de ses aventures en ville et espère un jour pouvoir les publier. Elion est né avec un talent exceptionel pour la compréhension du langage de la nature, que ses parents ont vite fait d’exploiter, plutôt que de le supporter dans sa poésie et ses capacités artistiques.

Lors d’un de ses voyages, il s’est lié d’une forte amitié avec une panthère noire qu’un vieil humain lui avait confié avant de mourir. C’est son compagnon de voyage et sa meilleure amie. Saphira n’accompagne cependant jamais Elion en ville, pour une raison que le demi-elfe ignore, mais qu’il a attribué à son maître précédent. De ce fait, Elion est très proche des animaux, qu’il considère parfois plus compréhensifs que les races civilisés. Il n’est pas rare de le voir entourés de petits mamifères où d’oiseaux en forêt.

Outre ses capacités pour l’écriture Elion possède une certaine habileté à manipuler le bois et la terre, qu’il a développé à force de travailler divers produits nécéssaire à sa survie en forêt.
C’est d’ailleurs son principal gagne pain lorsqu’il est en ville. Habitué au troc et a l’auto suffisance, Elion se fait souvent avoir monétairement, mais il croit que la générosité finit toujours par être récompensée.


Dernière édition par le Jeu 29 Nov - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://khdream.fr-bb.com/index.htm
~Syr~
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 28
Localisation : Ajaccio
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: - Elion Sarenemwë - [Perso Principal]   Mar 9 Oct - 13:09

~ Journal d'un prêtre - Page I ~

~ Premières rencontres ~


L'air était frais, les ombres pourpres du soleil couchant tapissaient le jardin d'une douce lumière. Le moment était idéal pour la réflexion. Les cascades plongeaient cet Eden paisible dans un calme aquatique agréable et confortable. Elion sortait délicatement de fins pinceaux, de magnifiques plumes d’aigle et de précieux flacons d'encre de sa sacoche. Il les disposa sur son atelier avec précaution, dans un ordre rigoureusement étudié. Toute cette préparation devait garantir un travail propre et précis.


"J'ai eu l'occasion de faire plusieurs rencontres en ces terres que j'avais déjà tant de fois arpentées dans mon passé, même si cela remonte a plusieurs années.
J'ai pu rencontrer de nombreuses personnes de par mes voyages hors des forêts, et même si je suis resté plus longtemps que mes habitudes dans les murs d'Aldebaran, je ne regrette point ce choix, cela m'a permis de faire des rencontres merveilleuses.

Mirayellis, une jeune femme merveilleuse, je l'ai aperçu sur la grande avenue si populaire d'Aldebaran, elle jouait du violon et même si elle ne s'en vante pas, chose que je respecte chez elle, j'ai beaucoup aimé sa musique, qui me rendais en quelque sorte je crois, nostalgique.
J'ai eu l'occasion de discuter avec elle plusieurs fois suite à cet instant envoûtant.
C'est une jeune femme très intéressante, peut-être suis-je en train de construire un sentiment en moi qui m'avais depuis fort longtemps abandonné, mais sans me l'avouer ni à moi-même ni à elle, nous resterons pour le moment bon amis, en plus d'être tout deux des suiveurs de Lurue nous cherchons a toucher le même objectif, a savoir toucher la licorne et atteindre le bonheur, et distribuer et créer ce même bonheur dans le cœur des gens.

Griffith jeune paladin d'Illmater, le dieu brisé, sans aucun doute cet homme venant de Britonnie possède un coeur aussi pur qu'un diamant.
Il est pour ce que j'en sais, quelqu'un de fort charmant qui déborde de qualités innomables, à par cela je ne sais guère grand-chose de lui, il doit être un bon ami a Mirayellis car je les vois souvent ensemble, j'aimerais les entendres jouer ensemble, car je vois qu'il possède a son ceinturon une magnifique flûte en argent.

Isil, une elfe dont j'ignore presque tout en réalité, juste qu'elle est une personne peux sentimental envers les autres races, j'ai eu l'occasion de discuter plusieurs fois avec elle, j'ignore complètement ce qu'elle pense de moi et de mes manières, et pour être honnete avec vous: cela m'importe peu.
L'essentiel est que j'arrive a m'entendre avec elle sans que les têtes tombent, J'oublais, c'est aussi la tante d'Isil il est étonnant de voir que Mirayellis est l'exacte opposé de sa tante Isil pour ce qui du caractère, mais peut-être ce cache t'il quelqu'un de bien sous son allure droite et fière, avec un sourire en guise de visage et le rire facile, quoiqu'il en soit c'est une personne que j'apprécie beaucoup."


Le temps passait vite et la lumière se faisait de plus en plus rare. Lorsque les derniers rayons disparurent derrière les montagnes, il remballa son matériel et s’éclipsa sans déranger la paix qui régnait en ces lieux.


Dernière édition par le Mar 16 Oct - 21:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://khdream.fr-bb.com/index.htm
~Syr~
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 28
Localisation : Ajaccio
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: - Elion Sarenemwë - [Perso Principal]   Dim 28 Oct - 14:02

~ Journal d'un prêtre - Page II ~

~ Combat en Chemin ~


J'ai pris par l'est de la croisée pour me rendre dans la fôret d'emeraude comme a mon habitude, je n'ai point eu d'embpuche sur la première moitié du chemin, j'avais repéré au loin un homme sur son cheval, en haut de la petite colline donnant cette même vu sur la rivière qui borde les alentours de Luta, la même ou il y a une sépulture au nom d'une femme "Zihra" il me semble, sans doute une personne importante du passé.

Avant que je ne puisse passé sous la colline, il m'avais aperçu, a croire qu'il m'attendais, j'ai du sortir rapidement mon épée du fourreau pour me preparer a combattre.
L'homme semblait bien habile avec son cheval, se tenant droit et fier dans son armure, bien qu'il ne semblais rien de plus qu'un bandit, ce qui m'étonna a ce moment la c'est qu'il était absolument tout seul, mais je m'égare.
Nous nous tenions face a face, pret a charger l'un sur l'autre, bouclier en avant et épée en garde, mon cheval attendais mon signal pour commencer a galoper en direction de l'ennemi, c'est le bandit qui donna en premier les coups de talon sur la croupe de son cheval, nous avons chargé tous les deux en direction de l'un, l'autre, premier choc, nos épée se sont frotté l'une contre l'autre, mais aucun de nous n'a été blessé, nous avons recommencé, cette fois j'ai fais voler son bouclier, il tomba au sol et se redressa aussitôt, je suis descendu de mon cheval, n'aimant pas combattre en hauteur, nos coups firent rage, nous avons du usé tout deux de ruse pour ne pas être blessé, c'etait un très bon combattant, je pense pouvoir faire un croquis de lui maintenant




Après plusieurs minutes de combat, alors que nous étions tous les deux essoufflées, j'en ai profité pour invoqué un ours sanguinaire qui pourrais me venir en aide, ce qu'il fit, il avais détourné son attention le temps que je lui lance un sort divin offert, par la grande Lurue, l'incantation se fit longue, mais le résultat était sans appel, le bandit est mort sur place sans souffrance, je l'enterrais non-loin et reprit ma route vers la fôret d'emeraude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://khdream.fr-bb.com/index.htm
~Syr~
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 28
Localisation : Ajaccio
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: - Elion Sarenemwë - [Perso Principal]   Dim 28 Oct - 15:08

~ Journal d'un prêtre - Page III ~

~ Première Reunion ~


Après avoir vaincu le bandit j'ai pris la décision de continuer mon chemin en direction de la fôret, toujours aussi belle, c'est l'endroit ou je m'y sentais le mieux, de rare rayons de soleil passais aux travers des feuillages que nous offrais les arbres de plusieurs mètres de haut.
Plongeant ainsi cet eden paisible dans un silence amoureux, mes pas me semblait presque invisible tant cette fôret appait tout mes sens a chaque fois que je la pénétrais.
Après plusieurs dizaines de minutes de promenade, ou plutôt surveillance, a cause de la terrible nouvelle que j'avais appris recemment, un suiveur de Malar est arrivé sur nos terres.
Je suis tombé sur la plus belle des muse, Mirayellis et deux orc qu'elle m'a aussitôt présenté: Grumush, un druide vraisemblamement, et Minorv, dont j'ignore tout sauf son nom.

Nous avons discutés un peu de temps puis Minorv nous a quitté dans son langage natal, nous sommes donc aller vers le bosquet des fées, ou s'est tenu notre première réunion pour les enfants de la nature, nous étions cinq.
Mirayellis, la fidèle suiveuse de Lurue au sourire inébranlable
Waldemar, un homme rôdeur qui suit les traces de gwaeron bourrasque
Grumush, Un druide probablement de Sylvanus, mais je n'en sais pas plus
Merry, la fidèle merry a la plaisanterie douteuse, toujours prete a rendre service
Et finalement, moi Elion, rien à rajouter.

Le premier sujet de notre conversation fut le nouveau suiveur de Malar, appellons crétinnuméro2 (Merci a Merry pour ce nom, ca permet d'eviter d'eveiller les soupson) comme nous ne savions pas s'il était seul nous avons préféré nous en tenir a la surveillance pour le moment, c'est tout ce que je préfère écrire a propos de cela ici, cependant il y avais un autre sujet plus tout aussi brûlant, l'occupation des draketerre, ces dragons des fôrets cuirassés, ils ont causé maints problemès depuis peu et ce n'est plus dans nos limites, nous avons décidé de réagir par la voie pacifiste, nous avons donc envoyé Waldemar et Grumush faire des recherches sur le lieu ou se terre tous les draketerre et allons envisager un dialogue, étant donné qu'ils sont plus grand, plus nombreux et plus fort que nous en plus de leur mesquinerie.
Mais ils ne sont pas tous sauvages, longtemps avant cela, un draketerre m'a sauvé la vie et soigné mes maladies alors que j'étais tombé au combat dans cette meme fôret ils ne sont donc pas tous forcément sauvage, je pense que le dialogue est possible, s'il le faut, nous leurs donnerons quelque chose en échange de leurs retraits de nos fôrets ou plusieurs personnes innocente (sauf quelques exceptions) passent chaque semaine.

La réunion prit enfin fin au bout de quelques heures, et Grumush proposa a Mira de jouer un morceau de violon pour détendre l'atmosphere avec son sourire toujours si enjoleur, elle commença donc a jouer, mais les cordes de son violon se brisèrent et l'un d'elle alla la fouetter au visage (HRP: Jet de 1 en représentation bravo Mira)
Lui laissant une marque bien visible, grumush fut le premier a réagir en lui offrant de la gadoue pour le visage, après avoir vu le refus il lui offra des gants pour se masser la joue, Waldemar n'avais point bougé, très pensif il n'avais presque pas dit un mot de tout le long de la réunion.
J'ai appliqué une de mes lotions faite a la main pour enlever la douleur et la marque sur la joue de Mira, bien que j'ai conscience que mes mains sont gelé elle n'a point du y faire attention, ou si elle l'a fait, elle ne me l'a point fait remarqué et je la remercie pour cela, c'est une autre histoire et je m'égare reprenons.

Après cette petite mésaventure nous avons décidé de partir boire quelque chose en direction de l'auberge d'aldebaran ou ailleurs peu importe, cependant sur la route, alors que je suivais Mira je l'ai vu faire Halte et s'arreté le teint blème j'ai cru qu'elle avais vu un mort, ce qui était bien le cas, il y avais au sol un corps mutilé, dechiqueté un sac de viande depecer a grand coup d'ongle humain et animal, pas de doute c'était le serviteur de Malar, Mira n'en fu pas plus a l'aise, nous avons decidé de l'enterrrer non loin du bosquet de façon a ce que la terre de l'endroit purifie son corps, après la bénédiction de Mira c'est ce que je fit loin des regards indiscret.
Lorsque je suis revenu au bosquet Mira fut folle de rage, a n'en point la stopper par les gestes j'ai tenté de lui faire reprendre conscience par les mots ce qui fit son effet je dois le reconnaitre, nous avons decidé de le pister définitivement et de concentré tout nos effort sur lui, nous nous sommes donc séparés au bosquet, moi allant a la croisée et elle au grand chêne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://khdream.fr-bb.com/index.htm
~Syr~
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 28
Localisation : Ajaccio
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: - Elion Sarenemwë - [Perso Principal]   Lun 26 Nov - 4:18

~ Journal d'un prêtre - Page IV ~

~ Après une longue absence ~


Et bien, voila un moment que j'ai pu écrire ici, je ne sais guère par ou commencer, alors je vais reprendre depuis un point zéro.
Ce matin, a nouveau j'étais les bois de la foret d'emeraude, le soleil levant qui éclairé ces yeux avais une effet hypnotique sur moi, je me demande ce que c'était .. quoiqu'il en soit j'ai, ce matin la rarement été d'aussi bonne humeur. J'ignore pourquoi, enfin tout est revenu calmement a la normal, j'ai encore croisé tous les gens que j'aime bien.

J'ai appris dans la journée l'attaque de Landraken par un dragon blanc, j'espère que c'est la prédiction des Zerga, plus vite ce sera fini, mieux ce sera pour tous, pas de perte a déploré du coté des personnes que je connaissais, j'ai quand même prier pour les soldats de Landraken tombés au combat.

La journée est passé tellement vite, L'aube, puis viens le soleil de midi reflétant tout ses rayons sur la magnique fôret d'Emeraude, je me suis lié d'une forte amitié avec Galdrien et je crois que c'est réciproque, je n'ai jamais eu autant de liberté avec quelqu'un en si peu de temps, il sera probablement quelqu'un de fidèle, Tonton Gandi.
Kamlio est toujours avec son épée Cogito, j'ai appris qu'elle lui parlais, je ne sais pas si c'est du a la folie ou si son épée parle véritablement peu importe c'est une personne que j'aime bien même si parfois elle est dans les vapes et complètement blindé aux sentiments d'autruis.
Syweliel, l'elfe noir, magnifique elfe noir, aussi gentille que belle, c'est une ami importante pour moi. Je prend plaisir a rester avec elle mais je ne voudrais pas qu'elle crois que je la courtise, je m'éloigne donc par moment, en parlant de courtiser, j'ai laisser Griffith parler a Mira au lieu de moi .. Quel enchainement de réaction en moi !

Par Lurue, j'aime beaucoup Griffith et le voir heureux avec Mira serais bien, mais .. J'aime Mira, énormement je m'en suis aperçu lorsque j'ai laissé Griffith y aller a ma place, j'en ai pleuré toutes les larmes de mon corps, comment penser qu'un amour si fort aurais brûlé en mois pour Mirayellis ? J'ai pu rester avec elle peu apres et j'ai passé les meilleurs heures de ma vie.
J'ai aussi rencontré une jeune femme, j'ignore ses origines je ne connais que son nom: Lupa, mais j'ignore qui elle est ou ce qu'elle voulais.

Pour changer de sujet:

- Le chemin des esprits est ouvert, Mira m'a expliqué que c'était un couloir dans la fôret qui ne s'ouvrais que lorsque les bois étaient en danger, ce qui semble être le cas, mais on ne peux y acceder a cause des elfes sauvages et autre fellonies, mais j'irai jeter un oeil peut-etre trouverais-je une solution.
- Les malarites, nous ignorons toujours exactement ou ils se trouvent tous, mais l'homme qui aurais agressé Mira serais enfermé a Luta, je vais aller a Luta je ne sais pas encore comment je réagirais mais en bon suiveur de Lurue je serais probablement impartial dans mes choix et mes faits.
- Pour ce qui est de sywe, il lui est arrivé une chance presque incroyable, d'une elle pourrais avoir du sang de dragon, c'est étonnant je n'ai croisé qu'une personne qui en portais dans ma vie et jamais je n'en ai revu.
Autrement elle voudrais se renseigner aupres des guetteurs de prisme pour ca, j'essaiyerai d'aller les voir pour leur dire que quelqu'un veux les rencontrer.
C'est la que nous avons appris la disparition d'un arbre completement déraciné dans la fôret, j'ai été etonné sur le moment jusqu'a apprendre que c'était l'arbre d'un des dryades de la foret, nous sommes immédiatement parti a sa recherche, heuresement que nous avions Elize pour nous indiquer le chemin a suivre, autrement nous nous serions perdus.
La dryade était avec un mage a Ophillion un bourgeois vu son allure après maints négociation, Sywe a reussi a obtenir le fait que l'on recuperere la Dryade si elle travaillait pour le mage jusqu'a le rembourser 5 couronnes, je peux les donner a Sywe si elle veux, mais comme le mage semble être très puissant, il est vrai qu'il est plus logique qu'elle reste a coté de lui pour en apprendre un maximum sur les arcanes.

J'ai pour projet de faire une chapelle en l'honneur de Lurue et peut-etre d'autres dieux de la natures si d'autres suiveurs veulent bien se joindre a moi, ni de pierre, ni un bosquet druidique, un temple libre comme l'air, comme Lurue.
Voila, je crois que c 'est a peu pres tout..

*Le Livre se referme lentement, Elion la tête rempli de bon souvenirs*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://khdream.fr-bb.com/index.htm
~Syr~
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 28
Localisation : Ajaccio
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: - Elion Sarenemwë - [Perso Principal]   Lun 26 Nov - 14:55

~ Journal d'un prêtre - Page V ~

~ Alashar, et les Guetteurs de Prisme ~


Ce matin a nouveau, mon réveil dans la fôret d'Emeraude fut très agréable, j'ai pris une certaine habitude a y passer de très long moment de m'a journée, c'est peut-etre la bas que je m'y sens le mieux.
Je me suis mis en route après m'être rafraichi, encore une fois la fôret était dans tout son éclat, parmis les rayons de soleils qui bercaient cet eden en un doux paradis.

Je suis donc aller vers Aldebaran pour comme d'habitude, prendre nouvelles des rumeurs qui circulent en ville. J'ai croiser un certain Alashar sur ma route, un magicien - il n'a plus l'air tout jeune - je me suis donc permis de lui poser quelques questions sur les ensorcellement et sur la manière dont ils font pour canaliser l'energie, en vérité sous cela s'avère instinctif, j'en parlerais a Syweliel.

Je lui ai aussi vaguement parler des nouvelles rumeurs puisque visiblement il ne peux point sortir de sa bibliothèque.
Aorès lui avoir parlé de l'attaque du Dragon Blanc sur Landraken nous avons décidé de nous rendre voir les guetteurs de prisme pour prendre information, mais avant cela nous nous sommes arretés a l'auberge d'Aldebaran, toujours aussi bruyante et animée malgré le fait que ce soit une ville, je trouve cet endroit très chaleureux. Alashar est en vérité quelqu'un de très convivial et j'ai pris plaisir a discuter avec lui, a l'ombre de la flamme qui ornait le centre de la table de chêne. c'est en réalité un mage d'un haut niveau d'apres ce que j'ai pu voir a sa manière de parler.
Après avoir pris une nuit de repos confortable, nous nous sommes retrouves dans le salon de l'auberge, après avoir récupéré nos affaires nous nous sommes mis en route pour la Plaine des Rois.

Arrivés au temple, Ganieda, la capitaine des soldat du prisme nous acceuilli pour prendre en charge notre requete, le temple est magnifique, symbole même a l'image des dragons.
La capitaine a accepté de nous parler, dragon blanc, ils sont les plus stupides comme je l'ai pensé a une époque lointaine, mais malgré tout elle ne semble pas comprendre notre objectif qui est d'éviter le maximum de perte humaine, un dragon pourrais faire des ravages qu'il soit blanc ou vert.
Après beaucoup de discution nous avons finalement reussi a la persuader de notre juste cause, sortons du temple, nous nous sommes quitté, moi a la recherche d'aventurier et Alashar est retourné en ville a ses affaires..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://khdream.fr-bb.com/index.htm
~Syr~
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 28
Localisation : Ajaccio
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Background IV ~ Mirayellis   Jeu 29 Nov - 23:00

Background IV ~ Mirayellis

"*Se plaque la main front et tombe a genou* .. Mira ou es tu ? .. Je ne te vois plus, est-ce l'amour qui me rend si aveugle que je ne puis te trouver .. Je suis perdu ici, et comme seul au monde.
*A genou main sur le front* .. *Releve doucement la tête profitant des quelques ecart des nuages pour être baigné dans un halo de lumière chaude et reconfortante* Ô Lurue, dis moi ? Existe-il un moyen pour me faire pardonner mes pêchés auprès de Mira ? Lurue, m'écoutes-tu ? Es-tu aux cotés de Mira en train de se battre alors que je ne fais rien ? Me pardonerras-tu toi aussi, ma Licorne, Ô ma tendre déesse, si tu ne le peux point, je demanderai de tout me prendre, même si la vie mais offre la a Mira pour qu'elle puisse te toucher alors un jour Ô .. ma déesse.
*Redresse lentement la tête, puis son corps* *Fais volte-face a la fôret d'Emeraude et regarde la ville* Je l'attendrai alors, caché, blessé, malade, assassiné, pauvre, meurtri, dépité, triste, malheureux, occupé .. Je serais la quoi qu'il arrive .. trempé, en chaleur et en sueur, sale, boueux mais s'il y a une chose dont je suis sur.. c'est que je l'attendrai amoureux."

"Pourquoi était-il toujours la ? Il s'était retourné pour faire face a ces bois qui fut son foyer il y a si peu de temps maintenant c'était un coeur glacé sans l'apparition continuel de son aimé, entendre un rire, voir un sourire, une larme de joie ou de tristesse, peu importe il t'avais vu, une vision, un fantôme de ses plus merveilleux fantasme, mais c'était Elle, Elle, elle ne porte qu'un nom, il répond a la plus belle des langues et ne peux être prononcé que par le plus pur des coeur, Mirayellis.
Il savais que tu n'étais pas la, qu'il nourissais un faux-espoir de te voir revenir avec toujours ce même air taquin, et rieur. Non sans une larme, il t'aurais pris dans ses bras, sans même te le demander, serré si fort contre coeur qu'il aurais pu lui même exploser de bonheur, il pouvais .. il pouvais mourir dans t'es bras, il se sentait accompli que chaque chose qu'il avais fais l'avais amené a faire ca, et il t'embrassa avec force, serrant ses bras autour de t'a taille, les passant sur tout ton corps frèle avec tendresse, tu sens ses lèvres brûlantes se donner aux tiennes, sa langue s'enfoncer dans t'a bouche si merveilleuse, et commencer le bal de la dance avec la tienne, avec tant de tendresse, puis recule son visage douceureux et te fixe amoureusement de ses yeux aux couleurs de la lune, mélant le gris et la passion et te sourit calmement en passant son index sur t'es levres encore humide*"

"Mais lorsqu'il ouvrit les yeux il ne vit que la faible lumière qui gardait l'entrée des bois, et rien derrière, parfois un homme passais, un elfe, un bandit ou autre chose, mais il n'en fit pas cure, car il n'attendais qu'une personne depuis des heures assis, immobile sur un rocher pres des bois, ses reves furent dilapidés parmis d'autres cieux, traversant les plans. Il serrait ses poings glacés se rappellant le douloureux souvenir de cette triste plante, et se souvint d'une histoire.
Lorsqu'il te vit, il comprit enfin pourquoi tu ne serais jamais sienne, tu es comme l'Eglesias, une fleur au pétale de soleil, a la tige de l'amour, aux racines des sentiments, tu es comme cette plante des rois, celle qui ne pousse qu'une fois tous les millénaires, tu es unique, on ne te vois que rarement, mais personne ne peux te ceuillir, te prendre pour lui et la garder, sinon il en souffrira comme il en a souffert, tu es le symbole de ce magnifique prodige de la nature tu en es la descendence et l'incarnation, tu es .. Libre"

"Les jours passais, il ne bougeait pas. Il attendait, simplement comme chaque homme le ferais pour l'amour qu'il porterais a celle qu'il aime, il ne mangeait presque pas, ne buvait que très peu. Son teint devenu morne, semblait blafard, fatigué et usé, comme il le pensais tu ne sortira plus des bois avant longtemps, mais y étais-tu toujours dans les bois ? Ou l'avais tu abandonné comme Galdrien t'avais abandonné, voulais tu lui montrer ce que cela fais de s'eloigner de la voie de Lurue, de ne répandre que des larmes dans son sillon ?
Lorsqu'il vit un oiseau se posé près de l'endroit ou il était, il comprit que c'était toi qui l'avais envoyé sans le comprendre il regarda l'animal avec tend de tendresse qui lui semblait sentir ton odeur aux travers de ses plumes trempés et usé, mais .. quelque chose brillait a son cou, une enveloppe baigné de ton parfum. Il la prit, la lut et la colla contre son coeur et comprit beaucoup de chose simultanément qu'il n'arrivais pas a toutes les traduire, tu ne l'avais pas abandonné tu continues simplement t'a quete, tu n'en veux a personne, tu ne réclames rien, pas une excuse, tu racontes t'a vie comme la plus simple des femme, il le sait, mais tu es tellement plus extraordinaire, il esquissa un sourire, pris la lettre la plia et la mit dans sa besace en se redressant, quelques os craquerent du au non déplacement de son corps, mais il ne s'en montra pas moins fort, il remercia Lurua avec tant de joie, de force, d'amour tout simplement de passion que même les autres dieux avait du l'entendre en cette journée, il remercia l'oiseau, le soigna de son long vol et le relacha en l'observant traversé colline, ocean et villes, lui aussi était libre et ne pouvais être pris au piège dans une cage .."

Le lettre contenait des mots, d'une écriture raffinée propre a Mirayellis, il a reconnu desuite dessus était écrit: "Ami, je suis en ce moment dans le côté est de la forêt ... ou ouest à vrai dire je pense m'être égarée, mais comme je suis toujours entourée d'arbre, je ne m'inquiête point, quelle plus belle manière de chercher ce qui est perdu et caché lorsqu'on ne sait où l'on va ... le soleil est couché et le crépuscule a teint le ciel de mauve et de pourpre, la vue de l'endroit élevé où je suis est magnifique, tu l'aurais tant aimé. Je n'ai encore rien trouvé si ce n'est plus de gnolls et plus de draketerres mais je ne suis pas encore enlacée par la desepérance, j'avance et Dénoral est un fidèle compagnon je pense encore à cette dernière conversation, comment te montrer que lorsque j'affirme t'aimer, c'est une partie de mon coeur qui parle et ne saurait mentir. Un peu d'éloignement sera surement bénéfique, mais je préfères continuer à te parler, même si tu ne peut me répondre. Transmets mon bon souvenir à Galdrien à qui je n'ose écrire de peur qu'il ne déchire mon parchemin ...
Prend soin de toi, puisse Lurue te garder puisque je ne le puis maintenant. Bien à toi. Mirayellis Niyrillan."


Dernière édition par le Ven 30 Nov - 16:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://khdream.fr-bb.com/index.htm
~Syr~
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 28
Localisation : Ajaccio
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: - Elion Sarenemwë - [Perso Principal]   Ven 30 Nov - 16:01

Background V ~ Frères d'Armes

L'air pourpre du soleil cachait les parures dorées de la foret d'Emeraude, Il marchait tous les deux, tranquillement au gré des longs chemins feuillus des bois, scrutant parfois les alentours a la recherche d'eventuelle créature féminine, discutant de tout et de rien, l'un expliquant son dogme de Lurue l'autre l'écouvant avec une certaine avidité camouflé parfois par des rires incertains. Parfois, un bois craquait, un bruit sourd résonnait alors dans la fôret, un animal passais par ici, loup, renard, lapin ou tout simplement un ours de passage, depuis longtemps les deux personnes vivait dans la fôret et les animaux cessaient de les attaquer en temps de calme et lorsque leurs estomacs ne criait guère famine. Parfois ils voyaient une ombre se dissimuler sous les arbres, ils savaient aussi bien l'un que l'autre que le sang allait couler a nouveau sur les terres esseulés de la foret d'Emeraude

Ils discutèrent de tout .. et de rien. Chaque chose autour d'eux, avais en cette journée beaucoup de valeur aussi bien sur le fait que l'amour qu'il porte tout deux a la druidesse du bosquet ai disparu de la civilisation pendant un moment aurait libéré leurs coeurs de ses bras bienveillant, un bruit de corde tendue, un relachement, une flèche de bois au reflet verdoyant de fille-nature qui vole et qui rate sa cible, touchant l'arbre qui se trouvait derrière eux, l'homme qui parlais de Lurue avec tant d'ardeur, compris cette fois encore que le combat aurais été inévitable, comme ils l'avaient pensés tous les deux il a tellement peu de temps, a nouveau ce même bruit de corde grincante, un relachement, un sifflement produit par la pointe en métal fendant le vent, se frayant un chemin parmis les arbres, droit vers sa cible, et qui penètre la chair d'un homme, l'impact est mou, il traverse le cuir, penetre la peau, laisse ce liquide rouge s'écouler le long de son ventre, il avais un sourire qui disparut aussitot.
Mais il ne tomba pas, pas plus qu'il ne criait douleur, il avais a présent ses yeux au reflet même de Shiallia, symbole de la nature, couleur chataigne encerclés de mousse verdoyante rivé sur le coupable de cet acte hostile, et ils virent tout deux ce a quoi ils s'attendaient.

Non sans hargne il chargèrent, sans méthode tandis que l'un faisais rapidement ses prières a sa licorne pour lui conférer une plus grand force, et pour lui permettre de rendre le sourire a son tendre ami, blessé. Quand il eux fini d'incanter ses prières, il voyait déjà son compagnon se défendre avec rage aux réponses aggressives du servant de la bête noire, les coups fusèrent chaque mauvais mouvement pouvais amputer l'un ou l'autre des combattant, le suiveur priais, il priais au nom de son bel animal, Lurue et tendit ses mains vers le croyant de la Danseuse des Clairières, ce n'était pas la première fois qu'il combattait a nouveau des des Malarites dans ces bois, si près du bosquet, mais chaque jour le suiveur de la Reine des Licornes perdait des forces tant les combats étaient épuisant.

Les suppliques sortèrent en trombe de ses lèvres assechés, rendant le suiveur de la maitresse des haute-fôret plus fort, il tend alors le bras, esquiva d'un coup de garde habile le coup de bâton adroit et l'abaissa, découpant l'arme de son adversaire en deux, lui sectionnant en même temps sa main gauche, une fois encore, c'étaient des cris qui resonnèrent dans ces lieux, aucun rire .. aucun sourire, seulement des cris de douleur et d'agonie, troublant la beauté mystique de la forêt. Il prit son fourreau, le détacha de sa ceinture, attrapa la garde de sa lame blanchâtre, étincellante, tira nerveusement et se rua sur l'ennemi qui se fit perforer a deux reprises par les deux hommes, sourcils froncés il regardèrent leur antagoniste mourir en silence.

Le suiveur de Shiallia tombait dans un lourd silence qui décrocha le coeur de l'homme aux yeux d'argent, il le voyait étendu sur le sol de tout son poid, il ne respira plus et s'abandonna a la vie comme ses amis, qui comme dans son passé l'avais tant de fois fais sans qu'il ne puisse rien faire.
Il s'agenouilla, pria, psalmodia, il porta ses mains au dessus du corps meurtri de son compagnon, son frère d'arme, il sorta une dague, se coupa la paume laissale sang ruisseler sur la blessure de son ami et pria, pria, pria tellement fort que ses cordes vocales aurais du s'arracher, une lumière, un halo lumineux, une force, une chaleur indescriptible, tout ca enveloppais les deux hommes, les encerclais, tandis que l'un perdais ses forces, l'autre les recouvrais, lorsqu'il ouvra ses yeux marrons, tout ce qu'il vit c'était le suiveur de Lurue au sol, allongé sur le bas coté, blanc comme neige, le souffle court et le coeur battant comme dans un coma, il s'était évanoui, endormi le sommeil, l'épuisement avais eu raison de son corps affaibli par les combats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://khdream.fr-bb.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - Elion Sarenemwë - [Perso Principal]   

Revenir en haut Aller en bas
 
- Elion Sarenemwë - [Perso Principal]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coralie [Perso~Réality d'Evangeline]
» Feuille de perso
» Quel est votre perso préféré dans le sda?
» reset de perso
» Transfer de perso

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Masques d'Opale :: Contes et légendes-
Sauter vers: