AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 - Mathilde VanKörd -

Aller en bas 
AuteurMessage
Merlipili
Bachelier
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 30
Localisation : Abbavilla
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: - Mathilde VanKörd -   Lun 3 Sep - 2:05

BG VALIDE





portrait IG

Nom, VanKörd
Prénom, Mathilde
Surnom, Mati
Poids, 16 kg
Taille, 90 cm
Sexe, féminin
Age, 17 ans
Date de naissance, 12 flammerige 1355 CV
Lieu de naissance, Shangoï
Description, cheveux au carré bien coiffé, ongles parfaitement manucurés, une petite odeure de parfum de rose, tenue élégante, souvent de longues robes, un collier munie d'une dent de renard contraste avec sa tenue, le pas léger, le dos droit, de grands yeux vert, les joues roses et un petit sourire charmeur
Signes particuliers,
Traits de caractère marqués, altruisme, idéalliste
Race, halfelin
Métier, aventurière en campagne, tire-laine en ville
Lieu de vie actuel, en vadrouille
Classe Social, fille de riche bourgeois
Classe du pj, roublard/maître des ombres
Divinité, Lurue
Alignement, chaotique bon
Arme de prédilection : attaque sournoise ( ah ? C'est aps une arme mince,,,)


Originaire de Shangoï, ville vivant de la pèche et de commerce, son père est armateur et commerçant, pas de problèmes d'argent pour elle, une certaine opulence mal perçue par quelques habitants mais comme lui répète son papounet "T'en fais pas ma petite, papa est là et la jalousie c'est propre au feignant, ils avaient qu'à travailler, ils creveraient pas de faim".

On voit mal comment notre petit bout d'halfelinette issue d'une famille relativement aisée, bien nourrie, bien vêtit et tout le tsoin tsoin put abandonner sa famille, se lancer dans la rapine et écumer le monde avec pour but la liberté pour les esclaves du monde et la recherche d'une licorne déesse protectrice des exclus... et bien de la manière la plus simple qui soit.

L'adolescence (ou pré adolescence le débat est lancé ) arrivant la gentille petite fille à papa se montra critique vis à vis de la situation familiale, l'argent rentrant dans les caisses familiales et la situation alentour parallèlement à la chute du cours du poisson et à la précarité grandissante... uhmm bizarre, pourquoi la famille n'était pas touchée... elle se mit donc à fouiner dans les affaires paternelles, qui tout marchand qu'il était ne se contentait pas de poiscailles et de tissues mais préférait largement contrebande d'armes et esclavagisme, comment une halfelinette idéaliste de 12 ans peut supporter la dur réalité d'un père à la voix mielleuse et aux agissements barbares...

La fuite? Oui partir loin, elle essaya mais papa était là et après 72 heures vers une vie meilleure moins avare en bonheur, le vaurien de Varnac, valet des VanKörd ramena la fugueuse auprès des siens, discussion agitée entre la mère mettant en avant les manques de repères d'une petite fille sujette à cette maladie que tous ont connu, l'adolescence, et la colère noire d'un père qui lui cite le manque de respect, le manque de reconnaissance, le manque de sagesse (enfin que des manques ), lui oui lui qui a toujours été là pour elle un ?!! *Mathilde grommela* son père explosa (au sens figuré bien entendu )...
L'interruption volontaire de vieillir (IVV )... elle y a pensé mais non il y a encore sa mère qui malgré le fait qu'elle soit au courant des agissements familiaux reste... sa mère, qui endure les excès de plus en plus fréquents du paternel, mieux vaut lui éviter cela et puis crottin! Mathilde n'est pas du genre à se laisser faire, comme la fois ou Gros Hans a essayé de lui piquer ces billes paf un bourre pif, voilà la solution !! l'action !!

Elle se souvint d'une histoire entendue sur la place du marché quelques années auparavant, l'histoire du renard, un gentilhomme bon, qui luttait contre la milice locale du capitaine Carcia et protégeait la veuve et l'orphelin, volait aux riches pour donner aux pauvres tout ceci en compagnie de Nanardo son fidèle serviteur cul-de-jatte et son fidèle (lui aussi !!) destrier El Cyclono, "pour commencer faut que j'me musk' et tout". Elle s'infiltra dans le bureau de papa, piqua quelques pièces d'or (communément désigné par l'abréviation : "PO" ), fila à la forge et demanda "B'jour j'voudrais une dague pi euh... un arc et pi euh... des flèches", l' artisan la regarda l'air ahuri et lui procura dague, arc et flèches, elle partit donc le coeur léger dans la forêt après avoir prit soin de dire à sa mère qu'elle allait cueillir des champignons.

Elle commença par l'arc, prit une flèche et zwiouff (cri de la flèche ) suivit d'un retentissant "ERYTHNUL EN SLIP ROSE", elle se cacha aussitôt et un vieil homme apparut alors de la direction qu'avait prise la flèche et d'où avait retentit le cri, il s'arrêta un instant puis s'avança vers le buisson-cachette "alors on s'amuse vil gredin !!!" .... " Je suis pas un vil gredin d'abord", cette rencontre allait changer sa vie !!!!

L'homme était un ermite, il lui raconta que pendant ces jeunes années il était parti à courir le monde glanant information et savoir au fil de ses aventures, il lui raconta des légendes de dragons et de créatures fantastiques, Mathilde, elle, lui expliqua qui elle était ce qui la tracassait et ce contre quoi elle voulait lutter. L'homme souria lui tapota la tête et lui promit de lui enseigner quelques astuces afin de mener à bien ses actions, Mathilde le rencontrai une fois par semaine à lisière de la forêt il lui enseigna nombre de choses entraîna son corps à la discrétion, lui enseigna les secrets de l'entourloupe, lui apprit à maitriser sa voix et ses sentiments à toujours afficher ce petit sourire et ce masque ne laissant transparaitre aucun sentiment, puis commencèrent les exercices pratiques, il la forçait à entrer par effraction chez diverses personnes et à résumer par ces observations leur mode de vie puis de repartir sans laisser trace de son passage. Parallèlement elle demanda à ces parents la connaissance, heureux de voir que leur petite ne songez plus à courir la campagne embauchèrent le meilleur tuteur de la ville afin de parfaire les connaissances de leur enfant, elle privilégia l'étude des systèmes politiques et des lois, 3 ans durant elle affina sa vision du monde par les leçons de son tuteur et entraîna son corps grâce à l'ermite, à 15 ans elle était capable de payer un marchand avec l'argent qu'elle lui avait précédemment emprunté et pouvait également citer les différents régimes et alliances politiques d'Impilltur, au bout de ces 3 ans elle se sentit mure pour entreprendre de déjouer le trafic qui l'environnait, 3 ans d'attentes pour parvenir à ces fins mais toutjours ce sentiment qui la freinait cette action était-elle légitime, l'ermite était avec elle mais ces années de solitudes...

C'est à cette époque qu'elle rencontra une jeune demi-elfe, qui courait après une Lurue, déesse des licornes ou un truc dans le genre, Mathilde s'intéressa à cette Lurue qui l'attirait surtout grâce aux valeurs qu'elle défendait. Elle tentait d'aider son amie dans sa recherche mais ne la voyait jamais elle était légerement frustrée de ne pas être témoin de ces manifestations mais éprouvait du plaisir à rester avec Mimi comme elle appelait sa nouvelle meilleure amie. L'ermite au courant de cette nouvelle relation l'encouragea à renforcer l'amitié qui l'unissait à Mimi, pourtant un changement s'opérait et Mathilde le sentait, le vieil homme était plus sombre, semblait toujours ailleurs, Mathilde le questionna, il lui annonça que le temps qu'il lui restait ici devenait court et qu'elle devrait bientôt continuer sa route sans lui, le doute s'installa chez l'halfeline sans ce vieil homme, mine de conseil parviendrait elle à ces fins, il lui prit les mains, lui annonçant qu'il ne lui restait qu'une seule chose à lui apprendre et qu'à ce moment là elle serait fin prête. Mathilde était devenue experte en matière de discrétion mais ce qu'il lui demandait était différent, il lui parla des ombres qui les entouraient et de la force de celles ci, et qu'on pouvait apprendre à maîtriser, il lui demanda juste pour cette semaine de s'isoler, d'essayer de comprendre cette force et de la sentir, la semaine suivante Mathilde ne trouva pas le vieil ermite, seulement un sac contenant un pendentif munie d'une dent de renard et une lettre de l'ermite lui indiquant qu'il était le petit fils de celui qu'on appelait le Renard et qu'elle Mathilde l'halfeline était là pour lui succéder, à la suite de cela des exercices qui l'aideraient à établir un lien avec les ombres...

Mathilde repartit immédiatement en ville retrouva Mimi et lui révéla l'affaire d'esclavage, les deux amis se jurèrent de révéler cette affaire et de démanteler le réseaux, s'en suivit une période d'investigation au cours duquel elles découvrirent l'adresse d'une cache d'esclave, elles décidèrent d'aller libérer ces esclaves et de se servir de leurs témoignages, mais leur opération se solda par un échec et les deux compagnons d'infortunes se retrouvèrent pieds et poings liés cependant un espoir subsistait car le père de Mimi n'était autre que le seigneur en charge de leur affaire, les deux allaient donc confiante et le deuxième échec arriva elles n'eurent pas le soutien du père qui pour s'assurer le soutien des riches marchands de la ville fermait les yeux sur ce trafic, le visage impassible de Mathilde était aujourd'hui obscurcit par la haine, Mimi semblai assomé par la nouvelle tandis que l'halfeline criait au scandale en implorant le seigneur d'ouvrir les yeux sur ce trafic inhumain, mais c'était inutile, elles furent arrêtées et de nouveaux conduites en prison, Mimi semblait sombrait dans le désespoir de son côtés la rancoeur de Mathilde ne semblait pas connaître de limite, elle se tourna vers son amie s'arrêta de fulminer et la prit dans ses bras, Mathilde avait perdue une bataille mais pour Mimi c'était sa famille qui l'avait trahie, qui lui avait ensaigné les plus nobles valeurs et pourtant se livrer au plus odieux des actes. Deux jours passèrent, on les reconduit devant le seigneur, elles étaient main dans la main, Mathilde soutint le regard du seigneur lors du verdict, elles étaient bannies, sa haine s'accentua, pourtant elle remarqua l'air désemparé du seigneur, Mimi lui lâcha la main s'approcha de son père lui murmura quelques paroles puis entraîna l'halfeline hors de la salle.

Elles partirent rejoindre un des frères de Mimi, il leur laissa un cheval et toutes deux partir loin de ces terres désormais inhospitalières, Mimi courant après sa licorne, Mathilde bien décidé à continuer l'oeuvre du Renard et à réussir la communion avec les ombres.

Deux ans ont passés, deux ans à suivre Lurue, à tenter de redresser les torts, à se concentrer sur son ombre, deux ans et une nouvelle terre en vue, les Côtes d'Opaline...


petit bonus :

Mathilde vu par Mordinnsman, on a ici le côtès obscur de l'halfelinne avis aux grands méchants pour la voir comme cela soyez prêt à corrompre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlipili
Bachelier
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 30
Localisation : Abbavilla
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: - Mathilde VanKörd -   Lun 29 Oct - 13:39

*Journal de Mathilde VanKörd, griffoné en langue halfelinne*

Déjà plusieurs semaines, la vie s'écoule, les rencontres se multiplient, Mirayellis esr le centre d'intéret de quelques humains ça c'est fort' j'ai découvert une halfelinne bien sympathique, Merry je sens qu'avec elle il y aura moyen de moyenner surtout au niveau de l'ombre, on passe du temps en forêt à faire les discrete.
Le Renard me manque, il me faut continuer sa destiné...
Des volmeurs à l'auberge des victoires à ce qui parait... va falloir que je me charge de ça, l'auberge c'est mon lieu de travail, j'irais peut-être prposé mes services à la guilde locale, les poignards volants ça ferait une bonne couverture. Je me demande pourquoi je commence à écrire, pour passer à la postérité peut être
J'ai fait l'acquisition d'une monture... Caramel Mou, parcequ'il aime le caramel et qu'il ressemble un brin à Feignant 2 Mirayellis m'a grondé à ce qu'il parait, faut pas donner de caramel à un cheval...bon bah j'arreterai, je me rend compte que c'ets pas très ordonné toutes ces pensés, ça fera du travail aux historiens qui travailleront sur ma vie *dessin d'un " Very Happy "*.
On a réussi à tuer un draketerre avec Merry, des grosses bestioles des dragons terrestres qui vivent du cotès des bois entourant la cité des elfes je crois bien, y'a pas à dire l'archerie montée, c'est terrible comme arme, Mirayellis a eu des problèmes avec un mage qui soit disant aurait un anneau maléfique qui lui ferait perdre la boule, ils sont trop tendres parfois faudrait lui couper le doigt, la main voir le bras, là y'aurait plus de problèmes, et s'il retouche à Mirayellis je le dézingue, on a croisé aussi un drôle de type tout en noir, sourire carnassier tête d'erythnul à pois mauve pareil lui faudra que je l'ai à l'oeil... bon on va finir cette première séance d'écritue, je commence à avoir mal au poignet et j'ai bientôt plus d'encre, et terminos par le meilleur hihihi... qu'est ce qu'on c'est mis à la taverne avec Mimi et Merry, c'était épique et Griffith qui restait humble et qui s'occupait de Mimi c'est à mourir de rire, et Mirayellis a du mourir de honte quand j'ai parlé des 3 bouffons et... *l'écriture est de moins en moins lisible... problème d'encre a priori*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlipili
Bachelier
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 30
Localisation : Abbavilla
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: - Mathilde VanKörd -   Ven 18 Jan - 16:37

*ce qui devait être le journal de Mathilde ne se retrouve qu'être une couverture quelques pages griffonés, de nombreuses autres arrachés, à la suite des premières pages un parchemin jaunit et plié*

bon j'au retrouvé de l'encre, c'est bien, alors journal aujourd'hui ah oui Mirayellis m'a refilé un caillou pour mon projet secret héhé, non pas de pillage de banque ou autre, l'éducation et le pliaisr pour les gamins d'Alde, rien que ça super non? je te remercie pour els nombreuses pages que tu m'as gentiement prété, t'es pratique quand j'ai plus de feuilles sous la main, bon le problème c'est que t'as plus de pages maintenant, mais voit ce parchemein comme une nouvelle partie de toi ! je pense que les tout les autres me prendraient pour une folle à discuter avec un parchemin par l'intermédiaire d'une plume et d'encre... faudrais que je reovis Sorin tiens, un halfelin, le seul de la contrée faut croire, enfin le seul interessant, bon je vais aller revendre mes cailloux et voir à combien j'en suit, faudra aussi que j'aille papoter avec l'architecte, à plus tard héhéhé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - Mathilde VanKörd -   

Revenir en haut Aller en bas
 
- Mathilde VanKörd -
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mathilde Delbeau [Validée]
» Sounds of Life [Mathilde] -TERMINÉ
» Défis ! Mathilde x Jade
» Connaissez-vous Prison Break ?
» Un p'tit tour, juste pour dire bonjour !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Masques d'Opale :: Contes et légendes-
Sauter vers: