AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Elfes

Aller en bas 
AuteurMessage
Mage Blanc
Grand Maître des Mystères
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 37
Localisation : France
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Les Elfes   Dim 19 Aoû - 2:52

Les Elfes et les nations elfiques

Les elfes sont l'une des races majeures des Royaumes, dont ils gouvernaient autrefois la plus grande partie, après le départ des dragons et avant l'arrivée de l'humanité. À présent, la plupart de ces êtres à l'existence prolongée ont battu en retraite devant les attaques des humains et trouvé refuge dans le calme des forêts ; si bien qu'il ne reste dans les Royaumes qu'une infime partie de leur race par rapport au millénaire précédent.

Les elfes des Royaumes Oubliés ont une taille équivalente à celle des humains, mais sont beaucoup plus fins qu'eux. Leurs mains et leurs doigts délicats sont une fois et demie aussi grands que ceux des humains ; leurs os sont légers et étonnamment solides ; leurs visages sont fins et sereins et leurs oreilles pointues (comme c'est le cas dans une bonne centaine de mondes connus).

Les elfes des Royaumes Oubliés se divisent en cinq sous-races, dont quatre vivent en relative harmonie. Ces sous-races peuvent donner lieu à des métissages, mais l'enfant elfe adoptera la race de l'un ou l'autre de ses parents (il n'existe pas de bâtard elfe noir de la lune ; le bébé qui résulterait éventuellement d'une union aussi improbable serait soit un elfe noir, soit un elfe de la lune à part entière). Les sous-races sont les suivantes :

Elfes dorés : Également appelés elfes du levant ou hauts-elfes, ils ont la peau couleur de bronze et les cheveux cuivrés, noirs ou blond doré. Leurs yeux sont dorés, argentés ou noirs. On considère généralement les elfes dorés comme les plus civilisés de leurs semblables, et les plus éloignés de l'humanité et des autres races. La majorité des natifs elfes d'Étemelle-Rencontre sont des elfes dorés, bien que la famille royale soit composée d'elfes de le lune.

Elfes de la lune : Également appelés elfes gris ou elfes argentés. Ils sont beaucoup plus pâles que les elfes dorés, et leurs visages sont souvent d'un blanc laiteux teinté de bleu. Leurs cheveux sont généralement blancs argentés, noirs ou bleus, mais peuvent revêtir toutes les teintes existantes chez les humains et les elfes. Leurs yeux sont bleus ou verts, pailletés d'or. De toutes les sous-races elfiques, ce sont eux qui supportent le mieux les humains ; la majorité des aventuriers elfes ou demi-elfes descendent d'elfes de la lune.

Elfes sauvages : Également appelés elfes des bois ou elfes verts. Ils sont très repliés sur eux-mêmes et méfiants envers ceux qui n'appartiennent pas à leur race (tout spécialement si ce sont des humains). Les elfes sauvages des Royaumes Oubliés ont généralement la peau cuivrée avec des reflets verts. La teinte de leurs cheveux oscille entre le brun et le noir, bien que quelques-uns soient parfois blonds ou roux. Leurs yeux sont verts, marrons ou noisette. Ce sont les moins organisés de tous ; et bien qu'aucune nation ne soit entièrement composée d'elfes sauvages, on peut trouver des représentants de cette race au sein de tous les autres royaumes elfiques et à l'Éternelle-Rencontre.

Elfes aquatiques : Également appelés elfes des mers ou elfes de l'eau. Ils se divisent en deux sous-groupes : ceux de la Grande Mer (et de tous ses domaines composés d'eau salée, comme la Mer Étincelante ou la Mer des Épées), et ceux de la Mer des Étoiles Déchues. Les elfes de la Grande Mer ont la peau brillante, d'un vert profond tacheté ou zébré de brun. Les elfes de la Mer des Étoiles Déchues ont la peau bleue, tachetée ou rayée de blanc. Ces deux espèces peuvent avoir les yeux et les cheveux de toutes les couleurs existantes chez les elfes ; leurs pieds et leurs mains sont palmés et elles peuvent respirer sous l'eau.

Elfes noirs : Également appelés drows ou elfes de la nuit. Ce sont les plus sinistres et les plus maléfiques des elfes, comme s'ils contrebalançaient la tranquillité et la bonté de leurs cousins à eux seuls avec leur sournoiserie et leur cruauté. Leur peau noire ressemble à de l'obsidienne polie ; leurs yeux sont si pâles qu'on les croit souvent uniformément blancs, et leurs cheveux sont d'un blanc de neige. Contrairement aux autres sous-races elfiques, ils ne présentent aucune variation de couleur d'un individu à un autre. La plupart des membres de cette race indésirable ont dû se réfugier sous terre ; les autres elfes les évitent autant que possible (voir également la section concernant les races des profondeurs : les drows)

La vie elfique : Les elfes se nomment eux-mêmes Tel'Quessir, ce que l'on peut traduire par : le peuple. Les étrangers, tout spécialement non elfiques, sont désignés par le vocable NTel'Quess, ou non-peuple. La plupart des elfes traitent le non-peuple avec respect et politesse, à la façon d'un hôte s'adressant à des enfants maladroits ; mais les drows, eux, réduisent en esclavage tous ceux qui ne sont pas des leurs et considèrent même les autres elfes comme NTel'Quess.

Les elfes sont généralement gouvernés par une noblesse héréditaire qui contrôle leurs nations depuis des générations (étant donné leur nature et leur durée de vie, le règne d'un de leurs rois dure parfois plus longtemps qu'une nation humaine tout entière). Les dirigeants elfiques règnent en monarques absolus ; la théologie et la philosophie inhérentes à leur race les empêchent d'abuser de leur pouvoir. Les Coronaux (monarques de la Cour Elfique) font rarement prévaloir leur autorité, préférant ne pas perturber le déroulement normal de la vie de leurs sujets. Toutefois, lorsque l'un d'eux décide de faire appliquer une décision - qu'il s'agisse de déclarer la guerre ou de battre en retraite à l'Étemelle-Rencontre, la population lui emboîte le pas comme un seul homme.

La Retraite : Le phénomène le plus curieux que l'on puisse observer chez les elfes (selon les humains), est la Retraite : une sorte de besoin urgent de fuir vers l'ouest à bord d'un bateau, tels des lemmings pris de panique. Dans le cas des elfes des Royaumes Oubliés, ceci ne se justifie pas par un besoin biologique, mais plutôt par la décision des dirigeants de se retirer vers des terres moins hostiles. Une telle décision se prend généralement au terme de nombreuses années (plusieurs générations humaines) de réflexion, de discussion et de méditation. Mais une fois qu'elle est prise, elle est irrévocable.

Dans le cas de la Cour Elfique récemment laissée vacante, la décision de battre en retraite fut prise au terme d'une délibération ayant duré 500 ans. Durant l'Année de la Lune Descendante (1344 C.V.), la Déclaration de Retraite fit le tour de la nation elfique, et ses habitants commencèrent tranquillement à évacuer leurs terres natales au bord de la Mer Intérieure. Les humains considèrent la disparition de la Cour Elfique comme un vide soudain au cœur des Royaumes, mais la Cour Elfique elle-même savait très bien qu'il s'agissait d'un déplacement aussi inévitable et aussi important que celui du commerçant qui déménagé son échoppe plus bas dans la rue pour s'éloigner de son concurrent.

Les elfes qui battent en Retraite se rendent généralement à l'Éternelle-Rencontre, ou à Evereska à la frontière de la Grande Mer de Sable d'Anauroch. Ceux qui se réfugient à l'Étemelle-Rencontre jurent fidélité à la Reine Amlaruil, son monarque. Il y a bien longtemps, les nations elfiques de l'Étemelle-Rencontre prirent la décision de combattre les humains (et les membres d'autres races) qui parviendraient jusqu'à leurs rivages. Il en résulte que l'Éternelle- Rencontre est la plus grande puissance maritime des Royaumes, et le refuge idéal pour tous les elfes ayant choisi de battre en Retraite. Ceux d'entre eux qui préfèrent ne pas abandonner complètement les Royaumes rejoignent la communauté d'Evereska et s'efforcent de défendre la nouvelle colonie que celle-ci a établi dans les Collines des Grismanteaux.

Les elfes de la Côte des Épées et ceux qui possèdent des facilités d'accès à la mer effectuent la traversée jusqu là l'Éternelle-Rencontre en bateau, protégés par la Marine de la Reine. Nul ne sait comment procèdent les elfes qui vivent à l'intérieur des terres, car personne ne les a jamais vu traverser les royaumes humains. On pense qu'ils utilisent de puissants sortilèges ou des portails extra-dimensionnels, bien qu'on parle également de papillons géants qui transporteraient la noblesse elfique vers l'ouest.

Les anciennes nations elfiques : Elles comprenaient Illefarn, l'endroit où s'élève aujourd'hui Eauprofonde ; Askavar, que l'on appelle maintenant le Bois des Dents Acérées ; et la Cour Elfique, qui régnait autrefois sur Cormanthor, le territoire boisé qui s'étend du Cormyr jusqu'à là Mer de Lune. Les nations elfiques actuelles comprennent l'Étemelle-Rencontre dans son refuge insulaire, ainsi qu'Evereska (située dam une vallée au milieu des montagnes) et sa colonie des Collines des Grismanteaux. On trouve également de nombreux elfes disséminés à travers les Royaumes : elfes sauvages, groupes dépourvus de dirigeants nobles, ou aventuriers (généralement assez jeunes) se sentant à l'aise parmi la population humaine. Les drows ne sont pas les bienvenus dans les nations elfiques, et possèdent donc leurs propres terres dans les Profondeurs.

Elfes aventuriers : Ce sont généralement des elfes de la lune, bien que l'on trouve également des elfes dorés ou sauvages parmi les groupes d'aventuriers. Les elfes aquatiques et les drows ne se montrent que rarement à la surface, mais il existe des exceptions à cette règle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Elfes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Profils Elfes de la forets noirs, et tribus du harad
» Les Elfes
» [Bande Engagée] Les Elfes noirs de Shalintanor
» Danses des Danseurs de guerre Elfes sylvains
» Satanés Elfes ! [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forum général :: Règles à suivre et documentation-
Sauter vers: