AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Nains

Aller en bas 
AuteurMessage
Mage Blanc
Grand Maître des Mystères
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 37
Localisation : France
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Les Nains   Dim 19 Aoû - 2:49

Les Nains

Les nains de Féerûne sont des individus petits et massifs, qui semblent faire partie de la terre même, et dont la teinte de peau varie du rouge brun au gris granit. Obstinés et très méfiants à l'égard de la magie, ils sont considérés comme peu communicatifs et moroses. Quelle que soit leur origine, ils peuvent avoir les cheveux, la peau et les yeux de différentes couleurs. Les désignations de nains des montagnes, des collines ou de la jungle sont très artificielles, et relèvent plus d'une question de préférence individuelle que d'autre chose - de la même façon que certains humains préfèrent la mer et d'autres la campagne. Les hommes et les femmes sont pareillement pourvus de barbe, bien que les femmes rasent généralement la leur (mais pas toujours). Les sous-races sont les suivantes :

Nains des montagnes : Dans le nord, la population naine n'a cessé de diminuer au fil des ans, depuis les jours où les dragons contrôlaient les terres du Cormyr et où les flammes et la fumée jaillissaient de la Montagne du Levant. Ces nains du nord sont connus parmi le reste de leur race sous le nom de nains des montagnes, à cause de la nature de leur territoire, ou de nains d'écu, en raison de leur passé guerrier et de leurs prouesses au combat.

Deux raisons président à leur déclin numérique : depuis la nuit des temps, les nains ont toujours été en guerre contre d'autres races, ces batailles frôlant parfois le génocide. Leurs principaux adversaires étaient les orques et les gobelins, qui recherchaient le même type de cavernes et de mines que celles dans lesquelles ils avaient établi leurs foyers. Dans les anciens temps, les orques se battaient à la fois pour conquérir des trésors et de l'espace vital, et les armées naines luttèrent et moururent en tentant de protéger et d'étendre leurs royaumes. Contrairement aux races gobelinoïdes, toutefois, les nains mettent longtemps à se remettre de leurs pertes. Au fil du temps leur nombre a donc diminué ; au point que d'ici le prochain millénaire, les nains pourraient bien avoir rejoint les duergahydres et les mornhounds au chapitre des races éteintes dam les Royaumes.

Ce sens de l'extinction frappe profondément tous les nains, et particulièrement ceux des montagnes - qui ont donc tendance à se montrer mélancoliques et défaitistes. Ils se jettent à corps perdu dans leur travail, qu'il s'agisse de forger des lames ou de rechercher l'aventure. Cette dernière vocation est extrêmement populaire chez les rares jeunes nains des Royaumes. En effet, ils pensent que si leurs dieux leur ont attribué un aussi piètre destin, le mieux qu'ils puissent faire est d'accomplir de formidables exploits, afin que leur race vive dans le souvenir des autres à défaut de survivre à travers ses descendants.

Les dissimulés : Les nains des montagnes se divisent en deux sous-catégories : les dissimulés et les errants. Les dissimulés portent en eux le sens de perte imminente et le danger encouru par l'ensemble de leur race. Ils représentent la majorité des nains des montagnes (et des nains tout court en général). Ils vivent en reclus et se montrent très discrets quant à leur terre natale. À cause de cela, on ne connaît leurs petits royaumes que de réputation. Par exemple, les nains des Collines Lointaines voyagent jusqu'à Estant pour y faire du commerce ; pourtant, personne ne sait s'ils viennent tous de la même communauté, ni comment ils sont dirigés. La plupart préfèrent identifier leur foyer comme quelque endroit abandonné depuis longtemps ou occupé par l'ennemi, comme les nains de Hall-Martel ou ceux de la Maison de Fer, qui avaient été chassés des mines de Tethyamar.

Les Errants : Un autre type de nain des montagnes, en expansion depuis peu, est celui qui recherche la compagnie des humains dans leurs propres villes et cités. La plupart des nains aventuriers font partie de cette catégorie ; ils sont familiers avec les modes et les coutumes humaines, mais n'ont pas pour autant renoncé à leur héritage. Quelques personnes ont avancé, loin de leurs oreilles, que les nains aiment fréquenter des créatures dont l'espérance de vie est inférieure à la leur. Ces vagabonds ont donné matière à bien des récits ayant pour héros des nains aventureux, qui apprécient la compagnie des humains et vont parfois jusqu'à s'installer dans leurs villes. Leur peuple les appelle les errants.

Nains des collines : Tandis que la population naine décroît dans le nord, un puissant royaume ne cesse de prospérer dans le grand sud. Là-bas, la terre est fendue par une gigantesque fissure qui pourrait engloutit la nation de Cormyr toute entière. Sur le bord de ce gouffre se dressent les tours de la cité de Coeur-de-Terre, et dans ses parois vit l'immense nation naine de Basseloge. Ces nains du sud sont paraît-t-il très différents de leurs cousins du nord : plus fiers, plus hautains, et plus dynamiques. On les appelle nains dorés ou nains des collines, le premier nom étant dû à leur richesse, le second, au terrain sur lequel ils se sentent le plus à l'aise.

Nains sauvages : Les nains des montagnes et des collines forment la grande majorité de la population naine des Royaumes. Toutefois, on dit qu'il existe une branche de nains primitifs qui vivent dans les jungles de Chult, et que l'on appelle nains sauvages ou nains de la jungle. Mais ils ont rarement été aperçus au-delà de cette gigantesque forêt. On dit également qu'ils sont tatoués sur tout le corps et assoiffés de sang, mais il ne s'agit sûrement que d'une exagération.

Duergars : Enfin, profondément enfouis sous la surface de la terre, vit une race de créatures difformes, ressemblant à des nains et appelées Duergars. Les nains de la surface éprouvent à l'égard de ces créatures une haine supérieure à celle que les elfes vouent aux elfes noirs. Ils nient farouchement être apparentés à eux, malgré l'évidence flagrante du contraire. (voir également la section concernant les races des profondeurs : les duergars)

La vie naine : Les nains sont très attachés à leurs racines ; ils possèdent un sens aigu de la famille et de la noblesse. Le nombre des nobles nains a décliné en même temps que le reste de la race, et ceux qui restent sont traités avec infiniment de respect, malgré les sempiternelles querelles qu'entretiennent certains rois nains. La loyauté et la persévérence sont des vertus typiquement naines, très répandues chez ceux d'entre eux qui se font voyageurs (voir ci-dessus). Pour cette raison, les nains errants sont souvent bien accueillis dans les groupes d'aventuriers auxquels ils apportent leur stabilité, leur bon sens et leurs prouesses guerrières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Nains
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tactique gobelins contre nains
» [CONSEIL] Nains
» LES NAINS ! ( Jeu con )
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]
» pour les fan de nains... (entre autres)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forum général :: Règles à suivre et documentation-
Sauter vers: