AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 - Calïnia Jahaëral - {personnage secondaire}

Aller en bas 
AuteurMessage
Glukosse
Légende Vivante
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 28
Localisation : Nouméa
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: - Calïnia Jahaëral - {personnage secondaire}   Mer 2 Avr - 12:57




Calïnia Jahaëral

Nom Jahaëral Sexe Féminin
Prénom Calïnia Age 20 ans
Divinité Aurile Date de naissance 1352, Flammerige, 14ème jour
Poids 55 Kilos Lieu de naissance Landraken
Taille 1m75 Race Humain


Description
La femme que vous dévisagez est de toute évidence une jeune humaine ayant tout juste la vingtaine d’année. La première chose qui vous frappe chez elle est probablement le teint pâle de sa peau, qui lui semble naturel, car cela n’enlève en rien à la grâce de son corps. Ses cheveux quant à eux, allant de paire avec ses yeux noirs impénétrables, sont d’une couleur sombre et nocturne qui pose un réel contraste avec le blanc de son épiderme. On la retrouve habillée généralement d’une tauge blanche, qui lui sert vraisemblement d’habit du quotidien, accompagnée d’une large bande d’étoffe gris pâle serrée autour de sa taille, dans laquelle est glissée une hache d’arme. Un serre-tête vient compléter l’ensemble.
Mais après une étude approfondie, quelque chose attire votre attention : un symbôle représentant un flocon de neige blanc sur un diamant bordé par la même couleur, figure aussi bien gravé sur le fer de sa hache que brodé sur le serre-tête qu’elle arbore –non sans fierté- sur son front. Votre regard se porte ensuite à nouveau sur son visage. Elle affiche une constante expression de séreinité, accompagné d’un délicat sourire sur le coin de ses lèvres pourpres. Si elle semble froide en apparence, le son fluide de sa voix doucereuse et son sourire radieux sauront attirer l’attention des plus sensibles, qui pourront peut-être alors, en l’approchant, humer le parfum aux senteurs de rosée du matin qui l’accompagne.


Métier
Prêtresse/Aspirante d'Aurile Classe Social Habitante de Landraken et élève de la prêtresse d'Aurile
Lieu de vie actuel Landraken Classe du pj Prêtre Domaines Air, Eau, Mal
Alignement Loyal Neutre

_________________
megaupload.com J2Y0UTKT
megaupload.com RCS4I47H
Thèmes musicaux de Kamlio
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glukosse
Légende Vivante
avatar

Nombre de messages : 501
Age : 28
Localisation : Nouméa
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: - Calïnia Jahaëral - {personnage secondaire}   Sam 5 Avr - 0:41

megaupload.com 2JBO7IDG


1360 CV Kythorn


Calïnia restait sagement assise sur la vieille souche d’arbre, au pied du muret. Devant elle quatre enfants de son âge jouaient aux soldats, leur jeu favoris. Misa, sa soeur ainée d’une année, au visage d’ange, avait le rôle d’une princesse de Landraken entre les mains d’un ogre dont le rôle était assumé par un garçon un peu plus grand. Les deux autres avaient le beau rôle de cavalier de Landraken. Tous les trois se frappaient mutuellement dessus avec des branches pendant que Misa observait avec un sourire satisfait le combat qui se déroulait sous ses yeux, pour elle.

Calïnia estimait ces jeux comme étant stupides et sans le moindre sens. Il était évident que le garçon jouant l’ogre perdrait de toute façon, car les cavaliers de Landraken ne perdent jamais, dans la tête de ces gamins. Mais l’autre raison pour laquelle elle se refusait à jouer était sa fragilité. C’est une fillette de huit ans pourtant elle en fait deux de moins, et qui plus elle n’est pas aussi belle que sa grande sœur, aussi aucun garçon ne viendrait la « sauver », elle en avait déjà fait l’amère expérience plus tôt.

Ca avait toujours été comme ça, de toute façon. Elle souffrait d’un sentiment d’exclusion provoqué probablement par la disparition de sa mère au moment de sa naissance, du moins c’était le motif de Misa pour lui donner des ennuis. Son père était un garde dont la solde suffisait à peine pour que la famille ne vive dans de bonnes conditions, cependant Misa inspirait l’espoir d’une vie meilleure car celle-ci était prise en charge dans la Tour Gelée, par une dame de la noblesse de Landraken qui lui apprenait à lire et à écrire. En outre, la famille gravitait autour d’elle et Calïnia était vouée à rester auprès de leur maison durant les heures de service du patriarche.

Brusquement, la gamine fut tirée de sa rêverie par le contact froid et mordant d’une boule de neige sur sa joue. Les trois garçons la regardait en ricannant pendant que Misa gloussait dérrière. Calïnia sentait les larmes lui monter aux yeux, pendant que les autres entâmaient dans une joie insensible une bataille de boules de neige. Misa n’y échappa point et prit part au jeu malgré elle, qui devenait de plus en plus bruyant. La sœur cadette préfèra partir sans demander son reste mais au moment où elle allait se lever, elle aperçut trop tard la bande de morveux lui charger dessus les mains pleines de neige. Elle fut facilement renversée, quelqu’un s’asseyait sur elle pour lui retirer toute chance de fuite, pendant que les autres la bombardaient. Puis, une voix autoritaire s’exclama : « Assez ! Silence ! »

Une femme se trouvait au-dessus d’elle, mais Calïnia avait des difficultés à la détailler du regard tant à cause de la neige que de ses larmes. Mais les quatre gamins s’étaient retiré et s’écartaient hâtivement de la nouvelle venue comme si elle aurait porté la peste des cendres. Elle portait une tauge blanche et l’on voyait distinctement la hache d’arme accrochée à sa taille, sur laquelle figurait le symbole sacré d’Aurile. Calïnia leva les yeux et croisa ceux de l’unique représentante de la Fille du Gel à Landraken. Son regard était figé dans une imperturbable froideur, perçante et mordante comme l’acier. La fillette pourtant ne pouvait s’en détacher, c’était comme si quelque chose la retenait. Et en effet, elle sentait clairement que la prêtresse sondait attentivement son âme. Son corps semblait glisser ailleurs, ses membres étaient immobilisés, mais la morsure de la neige avait disparue. Cela sembla durer des minutes et des minutes, jusqu’à ce que la gamine ne trouve la force de cligner des yeux, revenant sur terre.

La prêtresse ne la regardait même plus, son attention était portée vers les quatre autres qui étaient aussi immobiles que l’avait été Calïnia.
« Jouez et riez donc du gel, garnements, mais ne perdez pas de vue dans votre décadence aveuglante que la moindre offense faite à l’Aube de Givre entrainera des conséquences dramatiques sur vous et votre famille ! »
Ils bredouillèrent alors des excuses incompréhensibles avant de détaler très rapidement dans une autre ruelle. La prêtresse retourna ensuite son regard perçant sur Calïnia, qui se trouvait à présent seule face à elle.

« Tu as du cran pour ne pas courber l’échine devant moi, fillette. N’as-tu pas peur de subir le courroux de la déesse ? » lança t-elle sur un ton à la fois cynique et impitoyable.

Calïnia répondit en hochant vivement la tête. Elle était effrayée, elle savait bien qui était cette déesse Aurile, qui avait emporté Landraken dans un hiver meurtrier quelques années avant sa naissance. Mais quelque chose la fascinait chez elle. Probablement le respect qu’elle imposait à son entourage, aussi bien que la crainte. C’était une femme belle et glaciale à l’image de la déesse qu’elle servait, elle semblait immuable et partie intégrante de ces montagnes hostiles. Il y avait une force dans sa voix et son attitude, qui attisait une petite lueur d’intérêt chez la gamine. L’autre sembla réaliser l’attention inhabituelle qu’on lui vouait et ses lèvres se tordirent en un fin sourire, tandis que de son regard émanait à présent une pointe de convoitise.

« Quel est ton nom ?
- Ca… Calïnia… Jahaëral… honorable pr…prêtresse.
- Oh… Toi. Ta mère n’oubliait jamais de supplier correctement la déesse, malheureusement cela ne la sauva point de la déchéance… Calïnia ?
- Pr… ?
- Chaque hiver, la déesse exige que je prenne sous mon aile un nouveau serviteur. Je perçois dans ton cœur et ton esprit un potentiel intéressant… mais ton corps est trop faible, fragile et ridicule. Toutefois, comme personne d’autre encore n’est digne de servir la déesse, je tâcherai de supplier son pardon pour qu’elle m’accorde un peu de temps. Et durant ces quelques années, petite Calïnia, tu te dévoueras corps et âme à la déesse, comprends-tu ?
- Je… Je…
- Oui, tu deviendras mon élève personnelle à condition que tu t’épanouisses. Tu viendras chaque semaine me voir au moins une fois pour que je t’enseigne la voix qui te conduira sur les pas de la Fille du Gel. Lorsque le grand jour de l’Etreinte viendra pour toi, la déesse décidera si tu es aptes à la servir convenablement. Est-ce compris ? »


Calïnia tardait à répondre, non par ce qu’elle hésitait, mais par ce que devant ses yeux défilait un avenir bien plus prometteur que celui que sa famille lui réservait. Paradoxalement, une flamme venait de naître chez elle. Celle de l’espoir d’une vie meilleure, mais surtout la conviction de vouloir devenir plus forte. Alors, elle répondit finalement « Oui ». La prêtresse accentua sensiblement son sourire et sa main vint caresser la tête de la fillette dans un geste plus dominant qu’affectueux, avant qu’elle ne tourne les talons et ne s’en aille d’un pas triomphant.

_________________
megaupload.com J2Y0UTKT
megaupload.com RCS4I47H
Thèmes musicaux de Kamlio
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
- Calïnia Jahaëral - {personnage secondaire}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The hobbit
» 06. Demandes de Kinjutsu/Personnage secondaire ou de PS
» 06. Demandes de Kinjutsu/Personnage secondaire ou de PS
» 07. Demandes de Kinjutsu, personnage secondaire & PS
» Formulaire de création de Personnage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Masques d'Opale :: Contes et légendes-
Sauter vers: