AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 -Marcus Von Zimmer-

Aller en bas 
AuteurMessage
Andromaak
Grand Chevalier
avatar

Nombre de messages : 181
Age : 39
Localisation : Aldebaran
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: -Marcus Von Zimmer-   Mar 5 Juin - 20:15

BG VALIDE



Nom: Von Zimmer
Prénom: Marcus
Surnom:
Poids: 75kg
Taille: 1m85
Sexe: M
Age: 30
Lieu de naissance: Aux abords de Landraken
Description: Un homme en armure complète, à l'allure martiale, portant une barbe de plusieurs jours.
Signes particuliers: Le symbole de la dame de la Stratégie gravée sur son coeur.
Traits de caractère marqués: Un meneur d'hommes, réfléchi et droit, inspirant la confiance.
Race: Humain
Métier:
Lieu de vie actuel: Aldébaran/Lakhazar
Classe Social: Chevalier des Quatres Lunes
Classe du pj: Guerrier/pretre
Alignement: Loyal neutre
L'arme de prédilection utilisée: L'épée longue comme le prône sa déesse, mais également l'épée à deux mains ou l'arbalète selon la stratégie adoptée.
Divinité: La Cavalière Rouge en premier lieu, même si il prie également les trois autres dieux qui composent les Quatres Lunes.




Dame de la stratégie, Grande maîtresse de l'échiquier

Demi – déesse
Alignement : Loyal neutre
Attribution : Stratégie, organisation, tactique
Domaines : Guerre, loi, Noblesse, Organisation
Arme : Epée longue
Adeptes :Guerriers, joueurs, moines, stratèges, tacticiens

Citation:
Manifestement calme et logique, la Cavalière Rouge fait montre d’une grande compassion, même si elle ne Craint jamais d’envoyer ses adorateurs à la mort lorsque cela est nécessaire à la bonne marche d’un plan. Elle élève rarement la voix, aime les plaisanteries et rit même à gorge déployée. Elle n’apprécie pas les conduites frivoles et ne supporte pas les créatures qui changent souvent d’alliances, par caprice notamment.
L’Église de la Cavalière Rouge, connue sous le nom de la Compagnie Rouge, est une branche d’un ordre monastique de la hiérarchie de l’Église de Tempus qui s’attachait à l’organisation et à la stratégie. Elle n’est sortie de l’ombre du temple de Tempus que depuis le Temps des Troubles. Les membres de la Compagnie Rouge servent dans diverses armées de Faerûn, prenant généralement la tête de troupes d’élite. D’autres sont des instructeurs respectés dans des académies militaires. Quelques-uns sont des intendants particulièrement efficaces dès qu’il s’agit de dénicher et de gérer des provisions ou d’établir puis de conserver des lignes de ravitaillement en territoire hostile. Quelques prêtres de la Cavalière Rouge ont également écrit des ouvrages traitant de stratégie militaire. Quand ils ne sont pas de service, les prêtres de la Cavalière Rouge jouent généralement. Bien qu’ils évitent les jeux de hasard requérant davantage les faveurs de Dame Chance que l’habileté de la Cavalière Rouge, les prêtres du culte s’efforcent d’améliorer leur niveau dans des jeux abstraits de toutes sortes. Cela leur permet de songer à des lignes de pensée alternatives et à de nouveaux stratagèmes, mais également d’affiner leur faculté de saisir les intentions de leurs adversaires.
Les prêtres de la Cavalière Rouge prient pour obtenir leurs sorts la nuit, avant d’aller se coucher, se préparant ainsi à la journée à venir. En plus d’observer les jours sacrés et cérémonies importantes de l’Église de Tempus, le clergé de la Cavalière Rouge honore deux jours sacrés de marque. La Retraite est un événement annuel qui se tient durant la journée de l’Hiver fatal. Au cours de cette cérémonie très solennelle, les prêtres de la Cavalière Rouge se rassemblent dans le cadre d’une journée de rétrospectives quant aux années passées de campagnes. On parle de stratégies, on analyse les batailles et les connaissances qui en sont extraites sont intégrées aux préceptes de l’Église. Le Gambit de la Reine est célébré au premier jour de Tarsakh. Au cours de ce festival, les prêtres de la Cavalière Rouge se détendent via une journée de banquets et de jeux. On organise donc des tournois d’échec, le vainqueur recevant alors reconnaissance, mérite, promotion et, parfois, un don précieux issu de l’armurerie du temple. De nombreux prêtres se multiclassent en guerriers ou en moines.

Histoire/relations : La Cavalière Rouge fut élevée au rang divin par Tempus pour contrebalancer l’influence de Garagos. Elle sert son protecteur avec loyauté, voyant en lui une figure paternelle, et cherche à saper l’influence de Garagos et de Cyric. Elle oeuvre en étroite collaboration avec Torm, qui affiche des dispositions semblables, et voit Valkur le Puissant comme son meilleur allié en combat naval, même s’il n’est pas toujours très fiable. La Cavalière Rouge a fait de son véritable nom un secret et seul le Seigneur des Batailles le connaît. En effet, elle est parfaitement consciente que si un être, mortel ou divin, parvenait à exercer quelque contrôle sur elle, il aurait connaissance de toutes les intrigues et de tous les stratagèmes des souverains de Faerûn et des divinités des autres plans.

Dogme : Quelles que soient les circonstances, celui qui dispose des meilleures organisations, stratégie et tactique gagne à coup sûr la guerre. N’importe quel imbécile peut tirer la défaite des mâchoires de la Victoire avec l’aide de la chance. Seul un grand stratège peut s’assurer une victoire durable. La guerre est une série de batailles. Le fait d’en perdre une ne signifie pas nécessairement que la guerre est perdue. Cherchez les faiblesses de vos adversaires et reconnaissez les vôtres. Contournez les forces de votre adversaire et exploitez pleinement les vôtres. Ce n’est qu’en concentrant ses forces sur les faiblesses d’un ennemi qu’on peut le vaincre à coup sûr. En temps de guerre, préparez-vous à la paix. En temps de paix, préparez-vous à la guerre. Faites-vous des ennemis de vos ennemis des alliés, et acceptez de transiger. La vie est une suite sans fin d’escarmouches parfois espacées de guerres. Soyez prêt et prévoyez un plan de secours.



BG Chapitre 1


Marcus est né dans une famille tres modeste, habitant une petite maison sans aucunes richesses, non loin de la cité de Landraken.
Sa vie se résumait à un combat de tous les jours, connaissant avec sa famille ce que voulait dire la faim et la peur du lendemain. Son père, Lodrik Von Zimmer, était devenu bucheron et se tuait à la tâche chaque jour, tandis que sa mère l'élevait lui et ses 6 autres freres et soeurs. Marcus, l'ainé, allait aider son père en foret. Il maniait l'acier avec force et determination dès 10 ans, ce qui fit qu'il apportait lui aussi de l'argent à la maison. Leur or dûment gagné dans les forêts froides et neigeuses de Landraken était depensé en la cité proche pour faire vivre la famille nombreuse. Son père avait choisi cette vie de bûcheron, loin des villes pour fuir son passé. Glorieux chevalier des quatre lunes, il avait combattu tant de fois et vu tant de massacres qu'il avait choisi une vie simple pour finir ces jours. Alors, chaque jour, alors qu'ils partaient couper le bois en fôret pour alimenter les foyers de la Cité des Neiges, le père et le fils parlaient des batailles passées, l'un avec nostalgie, l'autre avec fascination. Cette vie austère appris à Marcus la discipline et le labeur dès son plus jeune âge, mais également l'esprit martial et la stratégie. D'ailleurs, une fois le labeur de la journée fini, tandis que sa femme mettait des bûches dans l'âtre de la petite maison, Lodrik invitait son fils à jouer aux échecs. Le père aimait transmettre son savoir des batailles à son fils par l'intermédiaire de ce jeu, et Marcus encore tout jeune apprenait les tactiques des puissants chevaliers des quatre lunes sans s'en douter.

La vie suivait son cours...




Et c'est lors d'une excursion dans la foret à l'age de ces 12 ans que son père mourut.

Cette année là, il faisait froid, tres froid et la famine avait touché toute la région. Son père et Marcus chaque jour se levaient tres tôt et allaient rejoindre les autres bucherons dans la foret afin de récolter suffisamment de bois pour toucher de quoi les faire survivre. Ce jour là, les Betes sortirent aux premieres lueurs de l'aube et tiraillés par la faim, en vinrent meme à attaquer les hommes qui travaillaient à decouper les arbres. La meute attaqua une proie reculée et loin des autres, le chevalier Lodrik.
Il se défendit avec bravoure et honneur, decoupant les chairs avec force. Malheureusement le nombre incalulable de Betes affamées et leurs multiples assauts eurent raison du père de Marcus. Et quand les bucherons et le jeune fils arriverent, il était dejà trop tard, les betes avaient fui, le ventre repu par le sang et la chair fraiche du bucheron. Cette premiere experience marqua profondément le jeune garçon. Il pleura sur le corps sans vie de son père longuement avant de prendre la hache de celui ci, plus grande et plus lourde que lui, et de decapiter avec toute sa rage chaque bete tombée sous les coups puissants du feu bucheron. Il jura à la mémoire de son père d'etre aussi fort et aussi brave que lui, et de devenir chevalier.


Deux années passèrent, il prit le role du père dans la famille, subvenant aux besoins des siens, devenant plus mature et plus dur que lui auraient donné son age. Les temps étaient durs et Marcus le devenait également.
Chaque jour, le jeune homme de 12 ans partait pour subvenir aux besoins de sa famille. Le soir exténué, il regardait le jeu d'echecs attendant un coup imaginaire joué par son père...


Cette rude période dura deux longues années, Marcus se sacrifiant corps et âme pour sa famille et sa mère, mais en n'oubliant pas les enseignements importants légués par son père.

Lorsque les autres enfants de la famille purent enfin aller travailler en forêt ou à la Cité des Neiges, Marcus sût que son heure était venue de quitter les siens pour commencer sa propre vie. Après une longue discussion avec sa mère, il alla à la Cité des Neiges et prit la première caravane venue. Il se présenta le lendemain au Temple de la Cavalière Rouge à Lakhazar, et implora la grande prêtresse de lui accorder l'accès au temple. Il souhaitait qu'on lui enseigne la voie de la Tactique, car par ce biais il trouverait un lien avec la mémoire de son père, si cher à ces yeux. La prêtresse chargée de lui faire comprendre la voie de la déesse n'eut aucun mal. Le jeune homme était des plus posé et réfléchi, sachant que son avenir se jouait ici et non plus dans les forêts de Landraken. La parole de la déesse etait claire, précise et logique mais avant tout si familière au jeune homme. Sans que Marcus s'en rende compte, son père Lodrik lui avait donné les valeurs des chevaliers des quatre lunes et en particulier celles de la Cavalière Rouge. Ainsi résonnait déjà en son coeur la volonté de la déesse de la Stratégie.

Chaque jour était une nouvelle préparation, le jeune homme au regard dejà si marqué et profond entrainait son corps et son esprit. Le matin, il venait, avec les autres novices, écouter l'office de la prêtresse Siléna. Agenouillé sur le sol glacial de la batisse en pierre, il priait ensuite pour les siens et son père. Il priait également pour demander force à sa déesse, la force de continuer à vivre, lui qui avait tant souffert et avait sacrifié sa jeunesse.
Apès le dejeuner, il prenait une épée et un livre et allait s'entrainer sans dire un mot toujours dans ce même boisé. Appliqué et méthodique, il apprenait de nouvelles passes et feintes, jetant des regards au livre ouvert d'un maitre d'armes, posé avec soin sur une souche.


C'est dans ce boisé qu'il rencontra, grâce soit rendue à la Cavalière Rouge, une femme d'une beauté et d'une volonté sans égale.

Aradriel était son nom, fille du Grand Chene.
Ils passèrent le peu de temps qu'ils leur restaient après leur devoir respectif à croiser le fer et à parler de leurs blessures. Chacun apporta à l'autre sa différence, ses forces et ses faiblesses.

ils s'aimèrent.
Deux trop courtes années.

Le temps que l'homme comprenne la langue des Seldarins et le serment qui les liaient à Aldebaran, et que la femme apprenne la passion et la fougue des hommes.


Puis la prêtresse de Lakhazar déclara Marcus fin prêt à semer les enseignements de la Cavaliere Rouge au monde. Le jeune disciple fut honoré de cette decision et partit donc accomplir ce à quoi il aspirait, laissant derrière lui une femme qui savait que son devoir passerait avant tout.

Il ne la revit jamais.

Les années passèrent, Marcus faisant des allers retours réguliers entre le Temple et la petite maison familiale. Puis à l'aube de ces 30 ans il prit sa décision.

Partir à Aldébaran, sur les traces de son père, sur les traces des chevaliers des quatre lunes...

Les sacrifices avaient été necessaires pour lui forger ce caractère et cette dévotion inébranlable en la Cavalière Rouge. Il aspirait dorénavant à suivre les traces de son glorieux père et à devenir chevalier tout comme lui.
Il aspirait à guider les hommes dans la guerre et la paix...


Dernière édition par le Jeu 15 Nov - 12:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andromaak
Grand Chevalier
avatar

Nombre de messages : 181
Age : 39
Localisation : Aldebaran
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: -Marcus Von Zimmer-   Lun 8 Oct - 10:10

Une missive scellée à la cire rouge, le symbole de la Cavalière rouge dessus est envoyée à Landraken...


"Mère,

Grâce te soit rendue toi et tes enfants.

Voilà dejà quelque temps que je n'ai pas donné nouvelles.
Je suis disciple de la Cavalière Rouge depuis peu, et je me sens honoré de ces fonctions nouvelles. Les Chevaliers des Quatre Lunes attendent que je fasse mes preuves pour pouvoir m'accepter en leur sein, sur les traces et les pas de Père. Je saurais attendre car ils ont raison, il me faut comprendre la parole de la Cavalière Rouge avant de partir aider les Hommes.

Je suis sur une affaire très importante en ce moment mêlant deux villes dont je tairais le nom sur ce bout de parchemin, sait on jamais.

Il me semble entendre dejà résonner la voix de la Déesse :
En temps de paix, préparez vous à la guerre...

Je te donnerais de plus amples nouvelles plus tard évidemment, il me faut reprendre mon voyage, mon cheval hénisse dejà.

Je t'envoie ces quelques pièces afin que tu saches que je pense à vous tous et que même si je suis loin de la maison, vous restez dans mon coeur.

Puisse la Cavalière Rouge vous protéger,

Ton fils aîné, Marcus"

_________________
L'esprit au delà du corps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andromaak
Grand Chevalier
avatar

Nombre de messages : 181
Age : 39
Localisation : Aldebaran
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: -Marcus Von Zimmer-   Lun 15 Oct - 23:25

Une nouvelle missive, envoyée à cette même maison au fin fond des bois enneigés...


"Mère,

Grâce te soit rendue toi et tes enfants.


Prends soin de notre famille, d'ici peu, je passerais vous voir pour prendre de plus amples nouvelles et rechauffer mon âme. Sache que ta missive m'a touchée et que vous resterez à jamais dans mon coeur.

Je suis allé au Grand Chêne, il y a peu, rencontrer ce peuple secret que sont les Elfes. Les deux que j'ai rencontré m'ont paru imbus d'eux mêmes, bien loin des légendes de sagesse et d'ouverture...
Néanmoins, je sais que notre alliance millénaire durera encore et que nos armées viendront à se battre ensemble, côte à côte, un jour ou l'autre.

Je me prépare chaque jour au Temple, au terrain d'entrainement ou encore lors de ballades nocturnes avec différentes personnes que je commence à apprécier. Tu sais que je devrais etre prêt le jour où viendra la guerre, car les hommes sont ainsi faits.
La paix n'a que trop duré et les conflits de personnes ou d'interets arriveront prochainement. J'anticipe dejà ce moment malheureux chaque jour.

Avec force et determination, j'aiguise mes tactiques et mes talents à l'épée comme l'enseigne la Cavalière Rouge. Certains me pensent pessimiste, ils ont tort. Je suis au contraire réaliste, je connais la nature de l'Homme.
Je ne serais pas surpris et aurais toujours un coup d'avance, comme aux echecs.

Mère,

Dis à mes jeunes frères que je reviendrais sous peu avec l'armure d'apparat des disciples de la Cavalière Rouge, comme Père autrefois.

Dis à mes jeunes soeurs que je reviendrais sous peu avec un destrier noir de jais et qu'elles pourront le monter et galoper dans les plaines enneigées.


Et rappelle toi que chaque jour que la Cavalière Rouge m'accorde, je pense à vous et à Père...

Ton fils aîné, Marcus"

_________________
L'esprit au delà du corps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andromaak
Grand Chevalier
avatar

Nombre de messages : 181
Age : 39
Localisation : Aldebaran
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: -Marcus Von Zimmer-   Mer 24 Oct - 20:29

Une nouvelle missive, envoyée à cette même maison...



"Mère,

Grâce te soit rendue toi et tes enfants.


De vous avoir revu il y a peu à fortifier une profonde conviction en moi...
Je sais maintenant pourquoi je serais présent sur le champ de bataille.
Je sais maintenant pourquoi je me tiendrais toujours prêt.

Quoi qu'il en coûte, je vous protegerais toi et les tiens, même si pour cela je devais rejoindre la Cavalière Rouge dans son Royaume.


Il y a peu, avec mon destrier, je suis parti prier sur la tombe de Père au cimetière de Landraken. Que de temps s'est écoulé...


Moi le jeune bucheron suit maintenant les traces de Père jusqu'en Aldébaran, la capitale du Royaume. Je ne sais comment exprimer ce sentiment mêlé de fierté et de devoir...
Mais sache que je ferais tout pour rendre fier mes honorables parents. Comme je le disais à une de mes nombreuses connaissances non loin d'Aldébaran, les honnêtes gens sont souvent de modeste situation. Ils connaissent la douleur, la souffrance et le sacrifice et ont cette noblesse d'âme de ne jamais se plaindre et de ne jamais refuser quelqu'un à leur table, même si le pain est maigre.

J'aspire à proteger ces honnetes gens en devenant Chevalier des Quatre Lunes comme tu le sais...
Je t'entends dejà me sermonner et d'arrêter cette folie dont Père a voulu nous isoler en partant à Landraken. Mais tu me sais également determiné et fort de convictions profondes...
Je ne reculerais pas Mère et je choisirais ma voie en toute connaissance de cause.


Sache enfin, car je n'ai point voulu t'en parler de vive voix, avec les enfants autour, que je m'étais proposé pour donner repos aux âmes troublées. Je pense que la Cavalière a un rôle a jouer dans ce conflit entre morts et vivants. Les armées s'accumulent et il serait temps d'y faire face. Néanmoins pour en revenir à ce cas précis, le Vigilant de Pélinor a decliné avec respect mon aide, et je ne l'ai point implorer non plus pour participer à cette escarmouche. Je sais que Heaum et la Cavalière se rejoindront plus tard, sur des moments importants et s'allieront face à des menaces de grande envergure.


Pour conclure, je commence à m'adapter à cette vie dans la capitale, de nombreux frères d'armes talentueux et honorables ont su gagner mon respect. D'autres encore ont su ouvrir mon esprit et d'autres encore m'ont permis de renforcer mes convictions.

Je suis meurtri de ne point pouvoir vous protéger davantage, mais il est temps de guider les Hommes dans leur globalité Mère...


Que la Cavalière Rouge vous accompagne et vous protège,



Marcus, ton fils aîné"

_________________
L'esprit au delà du corps...


Dernière édition par le Jeu 15 Nov - 12:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andromaak
Grand Chevalier
avatar

Nombre de messages : 181
Age : 39
Localisation : Aldebaran
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: -Marcus Von Zimmer-   Jeu 1 Nov - 12:33

Une missive scellée envoyée jusqu'à Lakhazar, au Temple de la Cavalière Rouge.



"Mes hommages Grande Pretresse Siléna,

Puisse la Cavalière à jamais vous guider.

Par cette brève missive, je viens vous faire mon rapport sur les deux missions que vous m'aviez transmises.
Pour ce qui est de la statue du maître sculpteur, j'ai échoué.

Le sculpteur avait dejà pris sa décision et notre or et mes paroles n'y ont rien changé. Je mesure complètement la situation et l'ampleur de mon echec.
Je n'ai pont correctement oeuvré et ma stratègie n'a point payée. Je vous fait donc mes excuses, même si cela ne sera point suffisant dans cette affaire je le sais bien. Sachez que je me tiens à votre entière disposition pour de plus amples explications evidemment.


Pour ce qui est d'escorter le Baron en Aldébaran, mission réussie.

Après avoir donné des ordres à mes hommes, tant dans leur formation de combat que dans nos objectifs sur cette mission, nous sommes partis de Lakhazar, le Baron au centre d'une formation plus qu'efficace. A mi-chemin, des bandits et hommes d'armes nous attendaient pour nous tendre une embuscade. Néanmoins, ils n'étaient point assez habile, je les reperais tous et faisait signe à mes hommes de stopper la marche. Je prenais un temps pour les observer et réfléchir à la meilleure solution car le passage des marchands se trouvait jute sur notre gauche. Néanmoins, ici je savais à quoi m'attendre, le passage se situait dans une grotte obscure lieu idéal pour mourir et qui rallongerait encore notre trajet. Je prenais la décision et ordonnait à mes hommes d'avancer et de me soutenir, tandis que mon destrier chargeait dejà les premiers hommes, surpris d'etre découverts et attaqués.
Une fois ces bandits occis, la route jusqu'en Aldébaran fut calme et le Baron arriva sans encombres jusqu'au palais royal, tandis que nous ecartions la foule pour lui laisser place.


Une dernière chose:

Je tiens à souligner le fait que ces hommes d'armes et bandits nous attendaient Grande Pretresse. Ce qui veut dire qu'il y a eu une fuite sur cette mission...
Tres peu de personnes connaissaient notre heure de départ et notre trajet, c'est pourquoi il nous faudra nous voir en privé, je soupçonne à Lakhazar même la visite d'espions.
Ou alors il y a des traîtres au Temple...


En attente de vous revoir, peut etre pour la dernière fois en tant que disciple de la Cavalière Rouge.


Puisse la Déesse de la Stratégie nous guider,
Marcus Von Zimmer"

_________________
L'esprit au delà du corps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andromaak
Grand Chevalier
avatar

Nombre de messages : 181
Age : 39
Localisation : Aldebaran
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: -Marcus Von Zimmer-   Ven 9 Nov - 18:20

Une missive scellée à la cire rouge, le symbole de la Cavalière rouge dessus est envoyée à coté de Landraken, dans une modeste maison en forêt...

"Mère,

Grâce te soit rendue toi et tes enfants.

Voilà dejà quelque temps que je n'ai pas donné nouvelles. Hélas, les evenements se precipitent un peu et je n'ai pu t'envoyer de nouvelles plus tôt. Tu sais que mon devoir passe avant toute autre chose Mère mais tu sais aussi que je vous garde tous à jamais dans mon coeur.


Il y a peu j'ai prété main forte à un contingent de soldats venus de Kara Tur. Ils étaient venus en ces terres venger leurs familles, reduites en poussière par des racailles et flibustiers de toutes sortes. J'ai été à leur coté dans la bataille qui suivit et je dois reconnaitre que nous avons ces memes valeurs qui font de nous des hommes. Je les tiens en haute estime car ce sont de puissants et valeureux soldats, disciplinés et sans ecart. Leur vie est comme la mienne, rythmée par les entrainements, la rigueur et le devoir. Si la guerre devait éclater, j'espere bien mener ces hommes à la victoire sur le champ de bataille.


J'essaie de répondre au mieux aux exigences du temple de la Cavalière Rouge, malgré que j'aspire toujours à devenir chevalier de l'Ordre, tout comme Père. Il y a peu, accompagnés de ces mêmes personnes méritantes et courageuses dont je t'ai parlé un soir, nous avons oeuvré pour stopper les folles experiences d'une magicienne à Luta. Elle n'a pas tenu compte de mes avertissements et conseils malheureusement, pensant sans doute que je n'appliquerais pas mes mots. Elle ne me connaissait pas, car comme tu le sais si bien, ce que je dis, je l'applique...
Elle est morte chez elle au lieu de se rendre à la justice des hommes.


Enfin, je suis allé voir de nouveau en Aldébaran l'Ordre des Chevaliers des Quatres Lunes. Tu me sais determiné et j'ai demandé audience pour rencontrer le Seigneur Duguérin qui a bien connu Père. Apparemment, mes actes chez la Cavalière Rouge, ainsi que les retours faits par le Baron de Lakhazar m'ont permis de gagner la confiance de cet Ordre prestigieux . Le Seigneur Duguérin m'a confié une mission de la plus haute importance pour l'Ordre, et comme tu le sais dejà, je ferais tout pour ne point manquer à ma parole et à mon devoir.
Puisse la Cavalière me guider encore une fois.


J'attends evidemment de tes nouvelles, embrasse bien fort mes frères et soeurs et j'espère d'ici peu vous faire tous venir en Aldébaran visiter la capitale ainsi que l'Ordre des Chevaliers des Quatres Lunes.

Je ne vous oublie point et reste à jamais fier de l'éducation que toi et Père m'avez offert.

Puisse la Cavalière Rouge tous vous proteger

Marcus, ton fils aîné"

_________________
L'esprit au delà du corps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andromaak
Grand Chevalier
avatar

Nombre de messages : 181
Age : 39
Localisation : Aldebaran
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: -Marcus Von Zimmer-   Jeu 15 Nov - 12:35

Une missive envoyée à cette même maison dans les bois proches de Landraken, le sceau des Quatres Lunes dessus.



"Mère,
Grâce te soit rendue à toi et tes enfants.

Lorsque tu liras cette courte lettre, mon destrier et moi même seront dejà sur la route qui mène à la maison familiale. Prépare les enfants et couvre les bien, je vous emmene à Landraken pour prendre une caravane. Elle nous mènera en la capitale, comme je vous l'avais promis car je suis dorénavant Chevalier des Quatres Lunes.
J'ai réussi à ramener un artefact de la plus haute importance au Temple de l'Ordre avec l'aide de cette petite éclaireuse dont je t'ai parlé, ce qui m'a valu la reconnaissance de mes pairs et mon adoubement. Une vive pensée à Père me parcouru un instant, lorsque tous les Chevaliers me saluèrent, tous en rangs pour me laisser passer jusqu'à l'autel. J'acceptais les valeurs des Chevaliers symbolisé par leurs atours et me mettait à genoux, afin que la Lame de la Cavalière Rouge me bénisse. Je pretais serment, un serment qui n'avait jamais été aussi vrai dans ma bouche

"Sois sans peur face à tes ennemis.
Sois brave et droit pour te faire aimer de ton dieu.
Dis toujours la vérité même si cela doit te coûter la vie.
Sauvegarde les faibles et garde toi du mal."

http://i19.servimg.com/u/f19/11/28/17/73/marcus10.jpg


J'arrive d'ici peu afin de vous faire partager un peu de mon rêve et vous montrer les devoirs et responsabilités que j'assume là bas. Je vous montrerais également mes compagnons d'armes et de routes, valeureuses personnes rencontrées ça et là.
Mais avant tout...


Regarde derrière toi qui se trouve à la porte...


Ton fils aîné, Marcus"

_________________
L'esprit au delà du corps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andromaak
Grand Chevalier
avatar

Nombre de messages : 181
Age : 39
Localisation : Aldebaran
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: -Marcus Von Zimmer-   Ven 30 Nov - 14:04

Une missive scéllée et envoyée à l'Ordre des Quatres Lunes, au Seigneur Duguérin


"Seigneur,

Puisse les Quatres Lunes toujours veiller sur vous.

Le temps des troubles arrive, il faut nous tenir pret à l'affronter la tete haute. Les malheurs se succedent sur les Cotes. Les dragons refont une apparition plus que remarquée dans les differentes contrées, la foret d'Emeraude subit les attaques de Malar, Luta se fait infiltré insidieusement par les Talonites, les morts reviennent hanter les vivants sur les routes...

Chaque jour, avec rigueur et discipline je fais mon devoir, protegeant du mieux que je peux le Royaume en proie à divers maux. Je terasse les uns, je soutiens les autres.

Je viens à vous afin de vous rappeller l'importance du tombeau des notres et vous rappellez ce que m'avait fait vous transmettre le Gardien. Ordonnez moi d'y repartir et je m'executerais sur le champ !
De plus, je me permets d'insister sur l'offre du nain qui nous permettrait d'anticiper une guerre future.

Les Chevaliers doivent etre prets, sans faillir, car selon les dires des sages de Zerga et d'un certain Merodoc, tous ces malheurs sont liés et ne font que dissimuler le véritable Mal...

A votre service à jamais,

Chevalier Marcus Von Zimmer"

_________________
L'esprit au delà du corps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: -Marcus Von Zimmer-   

Revenir en haut Aller en bas
 
-Marcus Von Zimmer-
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Masques d'Opale :: Contes et légendes-
Sauter vers: